Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Star Wars - Le Réveil de la Force" : George Lucas clashe le film puis s'excuse

Le papa de la saga a fait polémique en critiquant le nouvel opus. Il est revenu sur ses propos.

Disney a racheté la société de George Lucas et les droits de la saga spatiale en 2012 pour plus de 4 milliards de dollars. Le papa de Star Wars avait ensuite fait le déplacement le 14 décembre, au bras de son épouse Mellody Hobson, à l'avant-première du nouveau long métrage hautement attendu, Le Réveil de la Force. Quelle position le créateur de génie allait-il adopter face à ses bébés qui ont été repris par le studio de Mickey ? "George, qui a souhaité se mettre en retrait depuis le rachat de Lucasfilms par Disney, a vu le film la semaine dernière, nous a assuré Kathleen Kennedy. J'étais avec lui dans la salle. Je peux vous assurer qu'il est ressorti enthousiaste de la projection. Il a vraiment aimé ce nouveau film", avait-elle confié au Figaro. Et pourtant, il semble qu'il ne soit pas si satisfait que cela...

À lire aussi

Interrogé pour le Kennedy Center Honors, George Lucas est revenu sur la vente de Star Wars : Une "rupture" qu'il a eu du mal à vivre, ne voulant pas faire de l'ingérence dans ce que le studio Disney allait faire de sa saga. Il a comparé les premiers films de la franchises à "ses enfants" mais ce n'est pas tout : "Je les ai créés, je me suis très intimement investi dedans, et je les ai vendus aux esclavagistes blancs, qui les prennent et en font..." Voyant que ses propos risquaient de faire beaucoup de bruit, il s'est arrêté. Par ailleurs, il aura eu la possibilité de donner son impression quant au résultat du long métrage : "Ils ont voulu faire un film rétro. Je n'aime pas ça. J'aime – chaque film, j'ai travaillé dur pour les rendre complètement différents, avec des planètes différentes, des vaisseaux différents – faire du neuf, quoi." Comment vont réagir les anciens de Star Wars qui ont travaillé avec Lucas, comme Harrison Ford, grassement payé par Disney pour reprendre son costume de Han Solo, ou Carrie Fisher, une princesse Leia mythique qui doit faire face à des attaques sur son physique.

Le jour suivant, il a publié un communiqué pour s'excuser "d'avoir dérapé et utilisé une analogie très déplacée", en ajoutant qu'il est très excité que Disney possède les droits, car le studio "fait un incroyable travail pour préserver et étendre la licence". Le Réveil de la Force a convaincu une bonne partie de la presse malgré tout, mis à part également le journal du Vatican qui l'a sévèrement critiqué. Aucune critique morale de la part de L'Osservatore Romano. Le journal dénonce plutôt un film vide de sens, regrettant le manque de charisme de personnages majeurs tels que Kylo Ren et Snoke. Reste que cette superproduction cartonne au box office mondial : il a tranquillement franchi la barre du milliard de dollars de recettes et fait 6,8 millions d'entrées en France... pour le moment.

Bande-annonce de Star Wars - Le Réveil de la Force.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel