Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adriano : Accusé d'avoir tiré sur une jeune fille, l'affaire rebondit

Adriano le 11 mars 2009 à Milan
3 photos
Lancer le diaporama

Enfin une bonne nouvelle pour Adriano.

L'étoile filante du football brésilien faisait la une des journaux nationaux depuis samedi 24 décembre après qu'une fille qui accompagnait la star à la sortie d'une soirée tôt le matin s'était fait tirer dessus. Blessée à la main, elle avait mis en cause le joueur, ancienne gloire déchue à seulement 29 ans.

L'international brésilien passé par l'Inter de Milan, qui a connu bon nombre de problèmes de poids, d'alcool et qui a un temps souffert de dépression, niait les faits, prétextant que la jeune femme s'était elle-même tiré une balle dans la main avec l'arme du garde du corps d'Adriano.

Mais coup de théâtre, la jeune fille a avoué ce jeudi 29 décembre être à l'origine du coup de feu, revenant du coup sur ses accusations. "La jeune fille, Adriene Cyrilo Pinto, a avoué avoir pris délibérément l'arme et à ce moment-là il y a eu une détonation", a ainsi déclaré le responsable de l'enquête Fernando Reis lors d'une conférence de presse, suivie par l'AFP. "Elle a beaucoup pleuré et s'est dite désolée", a-t-il ajouté, précisant qu'elle avait craqué lors de la confrontation entre les deux protagonistes, qui avait duré plus de quatre heures.

La version des témoins corroborait également les déclarations d'Adriano devant la presse. "L'arme était entre les sièges, elle l'a attrapée et le coup est parti par accident. L'enquête va prouver que je ne mens pas", avait-il expliqué. Pourtant, vu le passif du joueur et notamment ses relations avec certains trafiquants de drogue des favelas, les soupçons pouvaient légitimement se porter sur le buteur.

Mais pour une fois, Adriano n'a rien fait. Comme sur les terrains en somme.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kanye West à bout de nerfs : il perd son sang froid et attaque un paparazzi !
Alec Baldwin perd une fois de plus son sang froid avec un photographe
Zlatan Ibrahimović superstar du PSG : il crée l'émeute sous la Tour Eiffel