Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Gasquet, on n'arrête plus Pamela : "Richard Gasquet ment. Mon compagnon, un musicien connu, sait que je ne me drogue pas..."

L'affaire Gasquet est en train de devenir l'affaire Pamela...
L'affaire Gasquet est en train de devenir l'affaire Pamela...

"A un moment, il m'a plaquée contre le mur dans un escalier et m'a embrassée. J'étais surprise, je lui ai fait comprendre qu'il n'était pas mon genre. Ça s'est arrêté là." Si, selon la version de Richard Gasquet, il y a eu baisers au pluriel, Pamela D., incriminée par le sportif après qu'il eut été contrôlé positif à la cocaïne, s'en tient à ses déclarations : un seul baiser. Et, quoi qu'il en soit, elle nie avoir consommé de la cocaïne, et demande par l'entremise de son avocat à ce que le joueur et ses entraîneurs présents à cette soirée soient soumis à des tests capillaires.

Après avoir porté plainte contre Gasquet pour diffamation, estimant avoir été traînée dans la boue et utilisée comme alibi, Pamela D., 29 ans, manager dans une grande chaîne hôtelière où elle s'occupe notamment de relations publiques, revient en exclusivité dans l'hebdomadaire Le Point sur cette soirée de la fin du mois de mars où sa route a croisé celle du tennisman en goguette dans un club de Miami.

Alors que le tribunal antidopage de la Fédération Internationale de Tennis n'a pas attendu les résultats des tests capillaires pratiqués sur la jeune femme pour statuer en faveur du joueur, lequel a porté plainte contre X pour administration de substance nuisible, jugeant qu'il avait été drogué à son insu et lui infligeant une peine minimale, Pamela stigmatise aujourd'hui les mensonges du jeune homme, venu la rencontrer sur son lieu de travail après les faits - "Il ne se souvenait de rien", affirme-t-elle, mais "il m'a dit qu'il savait que je n'en avais pas pris".

"Je ne pouvais pas laisser dire tout et n'importe quoi sur moi, explique-t-elle en préambule. J'ai attendu que le tribunal de la Fédération Internationale de Tennis rende son verdict pour ne pas interférer. Le portrait que Richard Gasquet et son entourage ont fait de moi est mensonger. Je ne suis ni toxicomane, ni une fille facile qui s'émerveille quand elle voit une star (...) Côté coeur, je suis avec le même garçon depuis onze ans, un musicien connu. Cette affaire nous perturbe. Même si mon compagnon sait que je ne me drogue pas, il a mal vécu ces histoires d'embrassades (...)

Je dînais avec deux copines lorsque Richard Gasquet et les gens qui l'accompagnaient sont venus nous parler. L'un d'eux connaissait mon amie Francesca [ex-candidate de la Star Ac', entendue dans l'affaire, NDLR][/article]. J'étais au téléphone avec mon compagnon, je n'avais jamais vu Richard Gasquet (...) En tout cas, ce soir-là, il était "chaud-bouillant". Avec ses copains, il nous a suivies dans une discothèque où [article=31705]mon ami Bob Sinclar mixait. Nous avons bu des verres et dansé jusqu'à 4 heures du matin. A un moment, Gasquet m'a plaquée contre le mur dans un escalier et m'a embrassée. J'étais surprise, je lui ai fait comprendre qu'il n'était pas mon genre. Ça s'est arrêté là. Ils ont voulu continuer la soirée ailleurs et nous sommes allés dans une boîte de strip-tease, seul établissement encore ouvert à cette heure-là. C'était glauque, nous avons vite rejoint nos hôtels respectifs (...)

Richard Gasquet ment quand il affirme que je lui ai dit que mon amie Francesca en avait pris [de la drogue] et que l'entourage de Bob Sinclar nous en avait proposé. Le 10 mai, un mois et demi après la soirée, Richard Gasquet, que je n'avais pas revu depuis, m'a appelée sur mon lieu de travail. Il voulait me voir (...) Il m'a expliqué qu'il avait été contrôlé positif et m'a bombardée de questions sur la soirée. Il ne se souvenait de rien. A propos de la cocaïne, il m'a dit qu'il savait que je n'en avais pas pris, mais qu'il ne comprenait pas comment lui-même s'était retrouvé positif. Il m'a fait pitié mais jamais je ne lui ai proposé, comme il le prétend, de faire un faux témoignage pour l'aider, je le connais à peine. Dans la presse, j'ai pris sa défense. Ce que je regrette aujourd'hui. Je découvre qu'il m'a utilisée. Dans cette affaire, j'ai été le dindon de la farce."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Loup-Denis Elion invité dans "Touche pas à mon poste", mercredi 19 septembre 2018, C8
Estelle Denis et Raymond Domenech en Nouvelle-Ecosse - août 2018
Défaite de Sarah dans l'émission "Noubliez pas les paroles" sur France 2. Le 18 octobre 2018.
Comment Florian et Gabriel ont abordé la finale de "Pékin Express 2018" ? Ils répondent en interview exclusive à Purepeople.com.
Catherine Laborde se livre dans "Sept à Huit" sur la maladie de Parkinson dont elle souffre - Dimanche 14 octobre 2018 - TF1
Samuel Le Bihan dans Vivement Dimanche, le 2 septembre 2018. Il évoque l'autisme de sa fille Angia.
Michal de la "Star Academy" évoque sa rencontre avec Maxim - "Que sont-ils devenus ? L'incroyable destin des stars des émissions de télé-crochet", jeudi 14 février 2019, sur TFX
Raquel Garrido invitée de "C à vous" mardi 25 septembre 2018 - Ffance 5
Jeanfi Janssens répond aux questions de Purepeople.com
Harry Roselmack dans "Quotidien" sur TMC le 6 novembre 2018.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel