Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Miss France : La justice interdit à Geneviève de Fontenay d'organiser son élection... mais la Dame au Chapeau contre-attaque ! (Réactualisé)

Réactualisation : Geneviève de Fontenay n'est pas décidée à se laisser faire... Alors qu'elle a aussitôt décidé de faire appel de la décision prise par le Tribunal du commerce hier mardi 15 juin 2010, GdF a plus d'un tour dans son chapeau ! En effet, selon nos informations elle penserait aujourd'hui à mettre son alliée et ex-Miss France 2000 Elodie Gossuin à la tête de son élection concurrente. Le moyen idéal pour déjouer la décision prise par le Tribunal qui l'empêche de créer cette élection en son nom en raison de la clause de non-concurrence qui la lie à la Société Miss France et à Endemol. GdF est une vraie dure à cuire et cette polémique est loin d'être terminée !

Mardi 15 juin 2010 : La guerre Miss France serait-elle en train de toucher à sa fin ? Alors que Sylvie Tellier, en sa qualité de Directrice générale de la Société Miss France, donnait une conférence de presse le 2 juin dernier dans le but de présenter la liste des comités régionaux qui superviseront les élections des 33 Miss régionales - et non plus 37 -, voilà que Geneviève de Fontenay subit un nouveau coup dur. Et cette fois-ci, celui-ci pourrait être fatal...

En effet, alors qu'elle préparait activement sa propre élection, concurrente à celle de Miss France en collaboration avec son fils Xavier de Fontenay - comme ce dernier nous le confiait encore récemment en interview exclusive -, cette dernière ne devrait finalement jamais voir le jour !

Suite aux nombreuses déclaration négatives et actes de dénigrement de Geneviève de Fontenay à l'égard de la Société Miss France et d'Endemol ces derniers mois, les deux sociétés ont décidé de saisir, en urgence, le Tribunal de commerce de Paris afin que GdF cesse enfin ce déballage médiatique. Aujourd'hui, le Tribunal de commerce de Paris a finalement rendu son jugement, en défaveur de Geneviève de Fontenay.

Forte de ce succès, la société Miss France a d'ores et déjà publié un communiqué de presse que vous pouvez découvrir en intégralité ci-dessous :


"A
 la
 suite
 des
 nombreuses
 déclarations
 et
 attaques
 de
 Geneviève
 de
 Fontenay
 envers
 la
 Société
 Miss
 France
 et
 le
 groupe
 Endemol,
 et
 de
 sa
 décision
 de
 mettre
 en
 place
 une
 élection
 concurrente
 à
 l'élection
 de
 Miss
 France
 2011
 en
 décembre
 prochain,
 les
 sociétés
 Miss
 France
 et
 Endemol
 Développement
 ont
 saisi,
 en
 urgence,
 le
 Tribunal
 de
 commerce
 de
 Paris
 aux
 fins
 de
 faire
 cesser
 tout
 acte
 de
 dénigrement
 par
 Geneviève
 de
 Fontenay
 et
 de
 lui
 ordonner
 de
 respecter
 sa
 clause
 de
 non‐ concurrence.


Par
 une 
ordonnance
 du
 15 
juin, 
le 
Tribunal 
de 
commerce
 de 
Paris 
a
 reconnu 
que 
les 
propos
 tenus 
par
 Geneviève
 de
 Fontenay
 envers
 la
 Société
 Miss
 France
 et
 le
 groupe
 Endemol
 étaient
 dénigrants
 et
 a
 ordonné
 à
 Geneviève
 de
 Fontenay
 et
 à
 son
 comité
 de
 cesser
 tout
 acte
 susceptible
 de
 constituer
 des
 actes
 de d
énigrement,
 direct 
ou 
indirect, 
à
 l'encontre 
de 
la
 Société
 Miss 
France, 
d'Endemol 
et 
de 
son
 groupe, 
sous 
astreinte 
de 
3 000
 euros 
par 
infraction 
constatée.


A
 cet
 égard,
 le
 Tribunal
 a
 jugé
 que
 les
 propos
 de
 Geneviève
 de
 Fontenay
 présentent
 un
 caractère
 particulièrement
 péjoratif
 à
 l'égard
 de
 la
 Société
 Miss
 France
 et
 du
 groupe
 Endemol
 et
 que
 le
 fait
 qu'ils aient 
été 
proférés 
dans
 des 
médias 
renommés 
pour
 leur 
forte 
audience 
leur 
conférait 
une
 large
 diffusion 
conformément
 au
 but
 recherché.


Le 
Tribunal 
a
 également 
ordonné 
à
 Geneviève 
de
 Fontenay
 et 
à 
son 
comité 
de 
cesser 
d'entreprendre
 tout
 acte,
 de
 quelque
 nature
 que
 ce
 soit,
 directement
 ou
 indirectement
 ou
 par
 personnes
 interposées,
 en
 vue
 d'organiser
 une
 élection
 concurrente
 à
 l'élection
 de
 Miss
 France
 2011,
 sous
 la
 même
 astreinte
 de
 3 000 
euros 
par 
infraction
 constatée.


A
 cet
 égard, 
le
 Tribunal 
a
 retenu 
que 
l'engagement 
de
 non‐concurrence 
souscrit 
par 
Geneviève
 de
 Fontenay 
reste 
en 
vigueur, 
que
 son 
non‐respect 
constitue 
un
 trouble 
manifestement 
illicite
 et
 que
 les
 élections 
locales 
organisées 
par 
Geneviève 
de 
Fontenay 
et
 son 
comité
 ne
 respectent 
pas 
plus
 l'engagement 
de 
non‐concurrence
 et 
sont 
susceptibles
 d'entraîner 
un
 dommage
 imminent."


Ainsi, à chacune de ses mauvaises déclarations, Geneviève sera condamnée à payer 3 000 euros d'amende, en respect de la clause de non-concurrence qui la lie à la Société Miss France. Si la Dame au Chapeau ne comptait pas diffuser sa nouvelle élection à la télé cette année, il semblerait que finalement cette dernière ne puisse jamais naître. Une triste nouvelle pour celle qui a donné toute sa vie à Miss France mais une bataille de plus gagnée par Endemol... GdF réussira-t-elle à s'en remettre ?

Quoiqu'il en soit, Geneviève de Fontenay a décidé de ne pas se laisser faire : "Je fais immédiatement appel avec mon avocat. Nous irons jusqu'au bout. Je ne peux rien dire de plus : pour le moment, je n'ai pas le droit de m'exprimer", a-t-elle déclaré à l'AFP. La guerre des Miss France n'est pas encore terminée... GdF, de son côté, a également porté l'affaire en mars dernier devant les prud'hommes, pour "rupture du contrat de travail sur le plan de l'éthique et de la morale."

Rappelons que l'élection Miss France 2011, organisée par Endemol et la société Miss France, aura bien lieu au Zénith de Caen et sera retransmise en direct sur TF1 le 4 décembre prochain.


Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Invité dans l'émission "Et en même temps", présentée par Apolline de MalHerbe sur BFMTV, dimanche 23 juin 2019, Patrick Balkany est revenue sur la tentative de suicide de sa femme Isabelle Balkany.

Stéphane Bern évoque sa complicité avec la première dame Brigitte Macron sur le plateau de "C à vous", le 25 février 2019 sur France 5.
Exclu - Grégoire au micro de Purepeople. Juin 2019.
Julien Bert parle de son évolution physique - 13 février 2019, interview pour "Purepeople"
Laeticia Hallyday ressort une vidéo avec Johnny Hallyday à l'occasion de l'anniversaire de leur ami Jean-Claude Sindres le 7 avril 2019. La vidéo a été tournée le 7 avril 2017 à Los Angeles, quelques mois avant la mort de Johnny Hallyday.
Jean-Luc Reichmann évoque l'affaire Christian Quesada dans "C à vous" - 15 avril 2019
Daniel et Aurore Auteuil dans "C à vous" sur France 5, le 15 janvier 2019.
M. Pokora lance une pique à Matt Houston dans l'émission "Clique dimanche" de Mouloud Achour diffusée sur Canal + le 9 juin 2019.
Christophe Beaugrand au micro de Purepeople.com en décembre 2018 pour une interview "Quand tu tapes...".
Vaimalama Chaves (Miss France 2019) vanne Anouar Toubali dans "Ça commence aujourd'hui" sur France 2, le 22 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel