Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Affaire Téléthon : ''Cette institution cannibalise la générosité publique''... clame Pierre Bergé ! La présidente réagit...

La polémique sur le Téléthon et l'Association Française contre les Myopathies (AFM) engagée par Pierre Bergé a suscité l'émoi, l'indignation ou la compréhension en France depuis le week end du 21 novembre. Le mécène, ancien compagnon de feu Yves Saint Laurent et président du Sidaction a déclaré que "le fait d'avoir 100 millions pour le Téléthon ne sert à rien" et que cette opération "parasite la générosité des Français d'une manière populiste". Les réactions n'ont pas tardé, Thierry Lhermitte, Daniel Auteuil ont défendu le travail et l'apport du Téléthon tandis que Line Renaud, vice-présidente de Sidaction a salué le courage de Bergé. Ce 25 novembre, l'auteur de la controverse a repris le micro, celui de Marc-Olivier Fogiel dans Forcément sur Europe 1.

Il confirme son argumentation qu'il rappelle avoir évoqué à plusieurs reprises dans le passé, mais étaye ces propos de sa lecture du rapport financier de l'AFM tout en donnant des solutions. Le mécène précise dans un premier temps que s'il a été attaqué, des gens très importants, notamment du milieu médical, ont montré leur soutien. Lorsque MOF l'interroge sur la demande de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, qui veut que Ségolène Royal, soutenue financièrement par Bergé, s'exprime, ce dernier répond qu'il ne connaît pas ce monsieur. Dont acte !

Quand Manuel Valls, député-maire PS d'Evry, qui a été profondément choqué par les mots du mécène, Pierre Bergé rétorque que le Téléthon apporte beaucoup à la ville d'Evry et Valls ne peut pas ne pas prendre partie pour cette organisation.

L'entrepreneur assume la violence de ses propos qui provoquent des éclaircissements mais appuie sur un fait : "Je ne suis pas là pour détruire le Téléthon." Il met en parallèle le fonctionnement de son association, le Sidaction, et le Téléthon. D'une part, le Sidaction a une obligation statutaire de tout dépenser tandis que le Téléthon n'est pas en mission d'urgence, place une partie de l'argent récolté ce qui résulte en 7 millions d'euros de produits financiers en plus des 200 millions d'euros placés. Pourtant, selon Bergé, le Téléthon joue sur la notion d'urgence et l'homme utilise même l'expression "d'exhibition populiste" qui "cannibalise la générosité publique". Pour lui, présenter des enfants malades est une atteinte à leur dignité, les autres associations ne montrent pas des malades pour susciter les dons. "Si le Téléthon récolte environ 100 millions d'euros de dons chaque année, le Sidaction n'en collecte que sept", a-t-il affirmé dans Le Monde.

L'entretien se termine sur cette idée : "C'est très malsain de se diviser sur le champ de la maladie et il serait beaucoup plus sage, plus utile aux malades et plus utile à la recherche d'être groupés." Il propose ainsi un pot commun pour le Sidaction, le Téléthon, la recherche contre le Cancer et d'autres encore. Toujours est-il que l'association de Pierre Bergé profiterait alors de manière indirecte de "l'exhibition populiste" du Téléthon... Quant à ceux qui déclarent que la recherche de l'AFM profite à d'autres associations comme les recherches sur la thérapie génique, Pierre Bergé attend d'entre les chercheurs eux-mêmes s'exprimer sur la question. Sur France Info, lors de son interview par Philippe Vandel dans Tout et son contraire le 25 novembre, Gérard Holtz, un des principaux animateurs du Téléthon n'était pas contre l'idée de rassembler l'argent pour qu'elle bénéficie à d'autres associations.

La présidente de l'association française contre les Myopathies (AFM) vient de répondre à Pierre Bergé dans une déclaration : "L'interprétation faite par le président du Sidaction de l'utilisation des dons du Téléthon est clairement erronée, très clairement, NON. Nous n'avons pas 200 millions d'euros de placements et 150 millions d'euros de réserves", tout en précisant, "on a environ 120 millions de réserve qui sont placés en totale sécurité, ce qui est la valeur d'un budget annuel de financement de nos actions"...

Chacun a sa version dans cette histoire, mais il est certain qu'il faut que "les générosités s'additionnent et ne se soustraient pas" a t-elle conclu... Ce n'est pas faux !


Ecoutez l'intégralité de l'entretien de Pierre Bergé avec Marc-Olivier Fogiel dans Forcément sur Europe 1 ci-dessus.

Le 23e Téléthon aura lieu les 4 et 5 décembre sur France 2 et France 3. Le 1er décembre se déroulera la journée mondiale de lutte contre le Sida.

Pour plus d'informations, cliquez sur Téléthon et/ou Sidaction.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel