Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alain Delon, ses fils Anthony et Alain-Fabien "ont souffert" : "Pardonnez-moi"

14 photos
Lancer le diaporama
Alain Delon dans l'émission Thé ou Café du 24 novembre 2018.
Si la relation conflictuelle avec ses deux garçons, bercée par des rancoeurs et de l'amertume, a toujours fait couler de l'encre et donner lieu à des joutes verbales par médias interposés, Alain Delon a tendu la main à Anthony et son frère Alain-Fabien en reconnaissant des torts.

Invité de Catherine Ceylac dans l'émission Thé ou Café sur France 2 ce samedi 24 novembre 2018, Alain Delon s'est largement épanché sur sa vie personnelle. Face à l'animatrice, il a notamment évoqué le rapport qu'il entretient avec ses trois enfants, Anthony, Anouchka et Alain-Fabien. Avec émotion, l'iconique acteur de 83 ans s'est confié sur ce sujet particulièrement difficile.

À lire aussi

Car chez les Delon, le rapport entre le père et ses deux garçons a toujours été une source de conflit. Si ce n'était pas l'aîné Anthony (54 ans) qui réglait ses comptes – "Quand on te donne quelque chose, il faut le rendre. Aujourd'hui, il est seul, il est malheureux... Mais bon, son malheur, on se le creuse soi-même", avait-il déclaré à Yahoo en janvier 2018 – c'est le plus petit, Alain-Fabien, qui brisait le lien. "On ne se parle pas beaucoup. On se voit pour les anniversaires, Noël, etc. Mais il n'y a pas de vraie relation. Il n'y a pas de mauvaise relation, il n'y a rien. (...) Au bout d'un moment, vous n'allez pas marcher contre un mur : il ne veut pas de relation, vous en voulez une, il n'y a rien à faire...", avait-il lâché à RTL.

Forcément, ces mots résonnent dans la tête d'Alain Delon qui ne s'en cache pas. "Ah ça, c'est très dur parce que ce ne sont pas des relations que j'aies, ce sont des relations qu'ils ont ou qu'ils n'ont pas", a-t-il commencé par dire. Fusionnel avec sa fille Anouchka qu'il surnomme "l'amour de [sa] vie", il a reconnu qu'il l'avait "aidé", "peut-être un peu trop", par rapport à ses deux garçons. "Cela peut heurter des fois, poursuit-il, cherchant ses mots avec calme. Ils en ont peut-être souffert, c'est vrai. Pardonnez-moi. Mais... c'est très difficile." Relancé par Catherine Ceylac, il ajoute : "Ça me rend triste parce que j'ai besoin de leur présence et de leur amour. Et je leur ai dit à plusieurs reprises : 'Vous allez en crever un jour. Je ne serai plus là et vous allez vraiment en crever et dire : 'J'ai été con, j'ai pas fait ça, j'ai pas fait ça'".

"Mais c'est peut-être vous qui ne faites pas bien les choses", lui a rétorqué l'animatrice. "Peut-être... Demandez-leur. Je ne crois pas...", a-t-il répondu avant de conclure avec un sourire qui en disait long sur son malaise.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel