Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Alain-Fabien Delon et la pauvreté : "Il y a trois ans, j'ai eu faim et froid"

Alain-Fabien Delon - Défilé de mode Hommes "Dolce & Gabbana" 2018 lors de la fashion week de Milan. Le 17 juin 2017
14 photos
Lancer le diaporama
Alain-Fabien Delon - Défilé de mode Hommes "Dolce & Gabbana" 2018 lors de la fashion week de Milan. Le 17 juin 2017
Celui qui se définit volontier comme "le vilain petit canard de la famille" revient sur une période de sa jeune vie.

Il a beau être le fils du grand Alain Delon, le jeune Alain-Fabien n'est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche. Loin de là. Le comédien et mannequin aujourd'hui âgé de 23 ans est même passé par l'étape galère, comme bon nombre de jeunes adultes. "Si, il y a trois ans, j'ai eu faim et froid, aujourd'hui, je me sens bien", avoue l'intéressé dans une interview accordée à Paris Match, faisant référence aux soucis financiers qu'il a traversé il y a quelques années de cela.

"Je m'en suis sorti tout seul même si je suis le fils d'Alain Delon. Je ne le remercierai jamais assez", confesse le cadet de la famille. Et de rajouter néanmoins : "Après, sur la forme, ce n'était pas forcément idéal. Je n'élèverais pas mes enfants comme cela. Sur certains points, je suis plus homme que lui. Il dit certaines choses qu'il ne fait pas." Mais il ne précisera pas quoi...

À sa place, moi j'aurais eu huit jets sur le tarmac, des paquets de gonzesses en train de danser autour de moi

À ses côtés, sa grande soeur Anouchka dresse elle aussi le portrait d'un papa riche, mais humble, qui "affectionne les choses simples". "Quand j'allais à l'école en Hollande, je ne savais pas que nos parents étaient riches. Nous avons vécu simplement. Nous allions en vacances à Douchy, nous ne passions pas nos étés sur des yachts", assure-t-elle. Ce qui fait dire à son petit frère : "Papa n'a jamais étalé son argent."

Selon Alain-Fabien, son père préférait investir dans l'art, après avoir fait de Douchy une forteresse, un cocon à l'abri des regards. "À sa place, moi j'aurais eu huit jets sur le tarmac, des paquets de gonzesses en train de danser autour de moi", ironise-t-il, avant d'affirmer que son père lui "a inculqué la notion de l'argent". "Aujourd'hui, j'ai plaisir à m'offrir un billet d'avion. Je suis fier de pouvoir le faire. Pas comme certains potes qui ont la carte bancaire de papa qui deviennent dépressifs sans savoir quoi faire de leur vie", lâche-t-il.

Interview à retrouver en intégralité dans le hors série Alain Delon de Paris Match, actuellement en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Britney, une maman poule sexy et dénudée
Les Beckham à Paris : ils mènent grand train avec toute leur tribu
Kim Kardashian enceinte : la bimbo voit rouge à Paris !