Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anne Parillaud capricieuse ? Embrouilles à la clôture du Festival du film de Saint-Jean-de-Luz ! Le palmarès... (réactualisé)

Bien sûr,, il y a quand même eu le palmarès : C'est le britannique Armando Iannucci qui a remporté "les Chistera" du meilleur film et du meilleur réalisateur pour son film In the loop. La Chistera (qui est une raquette en osier avec laquelle on joue à la pelote basque) de la meilleure interprétation féminine a été pour Pauline Etienne pour son rôle dans Le Bel âge aux côtés de Michel Piccoli . C'est Joxean Bengoetxea qui a obtenu la chistera pour le meilleur rôle masculin pour Ander. Et tout ça... sans photos !

Mardi 13 octobre , le 14e Festival International des Jeunes Réalisateurs s'est ouvert, à Saint-Jean-de-Luz, sous la présidence glamour d'Anne Parillaud, actrice césarisée pour Nikita (réalisé par son ex-compagnon Luc Besson) et actuelle épouse du talentueux compositeur et musicien Jean-Michel Jarre.

Elle a prononcé les mots magiques "Je déclare ouvert..." auprès de son jury composé de la magnifique Linh-Dan Pham (César de la révélation pour De battre mon coeur s'est arrêté), Christophe Barratier (Les choristes, Faubourg 36), Bruno Chiche (Barnie et ses petites contrariétés), Laure Duthilleul, Ivan Calberac et Luc Jacquet (La marche de l'empereur).

Un autre jury, présidé par Sinclair et composé de Stanislas Merhar, Audrey Marnay, Stéphanie Murat et Salomé Stévenin était également là pour les dix courts métrages en compétition, qu'ils ont visionnés en une grande séance unique.

C'est vendredi soir que les prix ont été remis, consacrant ces jeunes réalisateurs de demain, en présence de trois ministres, Michèle Alliot-Marie - c'est son père, Bernard Marie qui a lancé en 1996 ce Festival International des Jeunes Réalisateurs, c'était donc aussi un anniversaire pour les 30 ans d'existence -, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, et Xavier Darcos. Tous trois ont assisté à cette remise au Jaï Alaï, la salle de spectacle de la ville. Le prix du jury a été décerné à Olivia Basset pour "A ce soir".

D'un autre côté, c'est tous les jours que le jury présidé par Anne Parillaud a visionné dix longs-métrages en compétition et deux longs-métrages hors compétition, dans une ambiance fort sympathique.

Depuis le début, de petits accrochages sans importance ont eu lieu entre la présidente, les photographes et journalistes de la presse locale, ainsi que ceux des agences nationales. Anne Parillaud a souvent refusé de se faire photographier, disant qu'elle n'avait pas sa maquilleuse avec elle... A part le premier jour, c'est toujours avec de grandes lunettes noires qu'elle est apparue sur la plage pour les photos de groupe du jury. Malgré une chaleur plus qu'estivale, elle portait certes une robe décolletée mais... des collants noirs.

Et ce soir, les choses ont tourné à l'aigre ! La remise de prix était prévue à 19h30. Le tapis rouge était déroulé, Madame la ministre Michèle Alliot-Marie était bien sûr présente, les caméras de France 3, les télévisions locales et régionales sur leurs trépieds et les photographes en place pour faire leur métier. Ils ont d'abord appris que la présidente ne passerait pas par le tapis rouge... Dont acte. Ils sont alors entrés dans la salle Jaï Alaï pour couvrir l'événement.

Ce n'est qu'à plus de 20 heures (plus d'une demi-heure de retard...) que la Mercedes conduisant madame la présidente Anne Parillaud est arrivée par l'arrière du bâtiment et que les journalistes, caméramen et autres photographes ont appris qu'il leur serait impossible de faire des images de la cérémonie ! Et pourquoi s'il vous plaît ?

Parce que Madame Anne Parillaud n'avait pas trouvé de maquilleuse compétente et qu'elle refusait de se laisser photographier ou filmer !!!

Après quelques rouspétances, des noms d'oiseaux échangés avec la sécurité (qui n'y était pour rien), le responsable de la salle est venu demander gentiment aux photographes et caméramen de ne pas... faire leur métier !

Pour une fois la profession a été solidaire, et tout le monde est parti !

C'est donc une cérémonie de remise de prix sans photos et à l'abri des caméras qui a eu lieu ce soir à Saint-Jean-de-Luz ! D'après nos informations, Madame Michèle Alliot-Marie était moyennement contente... On la comprend !

Melle Anne Parillaud a subi le même sort qu'Isabelle Adjani en mai 1983. Tous les photographes avaient déposé leurs appareils au pied des marches du Festival de Cannes, en représailles contre la comédienne. Elle avait annulé au dernier moment la conférence de presse de l'Eté Meurtrier. Elle ne voulait pas de photographes.

Mais n'est pas Isabelle Adjani qui veut ! Cette dernière a su se faire pardonner par la presse. En sera-t-il de même pour Melle Anne Parillaud ?

C'est bien triste pour les autres membres du jury qui étaient très heureux d'être là, mais surtout pour les heureux gagnants...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

"Les Anges 11" à Miami, à partir du 3 mars 2019 sur NRJ12.
Elodie Gossuin s'exprime sur une éventuelle troisième grossesse en exclusivité au micro de "Purepeople.com" en février 2019.
Benjamin Samat des "Marseillais" en interview pour "Purepeople" - 13 février 2019
Exclu - Extrait de l'émission Le Grand Oral, sur France 2 le 19 février 2019 à 21h.
Loana en interview pour "Purepeople" - 5 décembre 2018
Léa Djadja d'"Incroyables Transformations" en interview pour "Purepeople" - mars 2019
Audrey Lamy émue par Loup-Denis Elion dans "Entrée Libre" sur France 5. Le 25 février 2019.
Bande annonce de "50 mn Inside" sur TF1, le numéro du 6 avril 2019.
"50 mn Inside" sur TF1, le 23 mars 2019 dès 17h50.
Alessandra Sublet poste une adorable vidéo de son fils, Alphonse, sur Instagram le 2 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel