Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Anthony Mundine : Le boxeur demande la peine de mort pour les homosexuels

Des déclarations homophobes qu'il ne prévoit pas de retirer.

Il a participé à la version australienne de Je suis une célébrité sortez-moi de là ! (I'm a Celebrity ... Get Me out of Here!), qu'il a très rapidement et soudainement quittée. Après avoir délaissé la jungle sud-africaine au terme de deux semaines de jeu et avoir retrouvé la civilisation, Anthony Mundine a accordé une interview à News Corp le 9 février dernier au cours de laquelle il s'est ouvertement positionné contre la communauté gay.

À lire aussi

Face à la caméra, le boxeur et ancien rugbyman australien de 42 ans a déclaré que l'homosexualité était interdite dans sa religion (il est musulman pratiquant) et dans la culture aborigène, et qu'il était contre la contraception et l'avortement. "Si nous étions dans une société comme celle de la culture aborigène, où l'homosexualité est interdite, et que vous l'étiez, les conséquences seraient la peine capitale ou la mort. Vous pensez que vous le seriez quand même ? Ou vous y réfléchiriez à deux fois ?", a-t-il lancé lors de l'interview.

Toujours aussi radical, l'ancien sportif s'est également positionné contre l'apparition des homosexuels à la télévision parce qu'ils influenceraient les jeunes téléspectateurs dans leur sexualité. "Je dis la vérité. Je me fiche que vous soyez gay ou pas, cela ne m'inquiète pas parce que le créateur vous jugera plus tard. Si vous voulez être gay, faites-le derrière des portes closes, comme c'était le cas autrefois", a-t-il poursuivi.

Face au tollé provoqué par ses déclarations et pour contrer les nombreux messages d'indignation qui lui ont été envoyés sur Facebook, Anthony Mundine s'est exprimé en se défendant d'avoir évoqué la peine de mort pour les homosexuels mais pour les pédophiles. Une réaction qui n'a pas convaincu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel