Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Baby et Nepal bientôt à Monaco : La princesse Stéphanie "a tenu ses engagements"

La princesse Stéphanie de Monaco, qui ''a dû être éléphant dans une vie antérieure'' selon ses propres mots, le 15 janvier 2013 lors de la conférence de presse du Festival du cirque de Monte-Carlo.
13 photos
Lancer le diaporama
La princesse Stéphanie de Monaco, qui ''a dû être éléphant dans une vie antérieure'' selon ses propres mots, le 15 janvier 2013 lors de la conférence de presse du Festival du cirque de Monte-Carlo.

Avec pour alliées des personnalités telles que Brigitte Bardot et la princesse Stéphanie de Monaco, très en colère de surcroît, les éléphantes Baby et Népal ne pouvaient espérer être mieux défendues.

Sauvés - provisoirement pour l'instant - de l'euthanasie à laquelle elles étaient promises suite à la prise d'un arrêté d'abattage lié à une suspicion de tuberculose par le préfet du Rhône Jean-François Carenco en décembre dernier, les deux jeunes pachydermes quitteront prochainement le Parc de la Tête d'Or à Lyon pour Monaco. Baby et Népal, âgées d'une quarantaine d'années, seront accueillies d'ici à deux à trois mois dans une propriété de la famille Grimaldi au Roc Agel, sur les hauteurs de Monaco, a annoncé mercredi le même Jean-François Carenco, qui s'est félicité que Stéphanie de Monaco "ait tenu ses engagements" en accueillant les deux éléphantes.

La soeur cadette du prince Albert II de Monaco, véritable amoureuse des éléphants, avait été révoltée par le sort de Baby et Népal, et s'était déplacée le 19 mars dernier à Lyon pour leur rendre visite accompagnée de la vétérinaire du cirque Pinder Florence Ollivet-Courtois (chargée d'évaluer leur capacité à recevoir des soins et à être dressées), et pour exprimer sa colère, comme elle l'avait fait au préalable en des termes virulents dans l'émission C à vous : "Une décision a été prise hâtivement et par une seule personne, par le préfet des Rhônes-Alpes, monsieur Carenco. Une interprétation lui a été remise concernant l'état de santé d'un éléphant, Java, qui était séparé de Baby et Népal et qui est mort à 68 ans de vieillesse. Le test, qui était douteux, a été interprété de manière positive par un vétérinaire. De là, le préfet a reçu un faux rapport, ou du moins un rapport fait par des incompétents. Tout est basé sur des suppositions", fustigeait ainsi la présidente passionnée du Festival international du cirque de Monte-Carlo, soupçonnant la Mairie de Lyon de vouloir se débarrasser de ces pensionnaires encombrantes.

Le préfet Jean-François Carenco, qui avait alors reçu la princesse pour discuter de ce sujet sensible, a par ailleurs indiqué mercredi qu'il était depuis resté en contact avec elle par téléphone, et qu'elle lui avait garanti qu'elle s'occuperait des deux bêtes. En revanche, le fonctionnaire a eu des mots beaucoup moins positifs envers le cirque Pinder, lorsqu'on l'a interrogé sur la raison pour laquelle les éléphantes ne revenaient pas au cirque Pinder : "Pinder est un menteur, qui n'a pas bougé le petit doigt pour ses éléphants."

Tandis que M. Carenco réaffirme que si on lui avait laissé les éléphantes, il aurait été contraint de "les tuer, pas par plaisir, mais car c'est [s]a responsabilité", c'est désormais au tribunal administratif de Lyon, après la suspension en février de l'arrêté d'abattage par le Conseil d'État, d'aller au fond de l'affaire : de nouveaux tests doivent déterminer si l'arrêté est légal ou non.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kate Middleton, les looks de la princesse la plus stylée !
Kate et William, Charlene et Albert de Monaco, les plus beaux mariages royaux depuis 2010
Charlene, cible favorite des photographes, la princesse joue les gravures de mode à Paris
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel