Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bérénice Bejo et les critiques : ''On en sort forcément un peu blessés''

12 photos
Lancer le diaporama

En mai dernier, trois ans après The Artist, Michel Hazanavicius revenait à Cannes pour présenter sa nouvelle réalisation, The Search, avec son bras, sa compagne et actrice principale, Bérénice Bejo. Mais ce retour sous le feu des projecteurs, au lendemain du succès international de The Artist (et notamment ses 5 Oscars), ne sera pas aussi idyllique. Le couperet tombe : des critiques descendent The Search, le film est loin d'être un favori comme espéré.

"On a reproché à The Search sa longueur empesée, ses scènes ridicules, et il faut une certaine dose de courage pour encaisser des critiques aussi acerbes, quand bien même la projection officielle s'est conclue par une standing ovation de quinze minutes", se souvient Bérénice Bejo. Elle avoue à Vogue : "Michel et moi ne sommes pas du genre à ignorer les critiques qu'on nous fait, même si on en sort forcément un peu blessés, d'autant plus que le sujet nous tenait particulièrement à coeur."

Pour la comédienne, c'est d'autant plus difficile à accepter que le succès de The Artist avait été suivi l'année suivante, d'un prix d'interprétation pour Le Passé. "Je dirais que cette année a simplement été normale. Ce que nous avons vécu, beaucoup de réalisateurs et d'acteurs en font l'expérience", avoue-t-elle avec modestie. Aujourd'hui, le film a été remonté – il sortira le 26 novembre - pour donner un peu plus de présence au personnage que joue Bérénice Bejo, elle qui compose d'ailleurs en anglais à l'écran, une première.

Pas de quoi faire partir la comédienne de 38 ans, qui n'a pas pas cédé aux sirènes hollywoodiennes après le sacre de The Artist. "J'envisage difficilement de m'éloigner de ce que j'ai construit au quotidien, me dire que je vais aller habiter six mois aux États-Unis pour tenter ma chance comme a pu le faire Marion Cotillard, qui s'est donné les moyens d'y parvenir", avoue-t-elle. Elle a accepté de partir en Géorgie pour The Search, mais accompagnée de ses deux enfants. L'actrice de Meilleur espoir féminin sera pourtant à l'affiche d'une future production internationale en guise prochain film (Eternité, de Tran Anh Hung), mais aux côtés de francophones qu'elle connaît, Mélanie Laurent, Louis Garrel, Audrey Tautou et Melvil Poupaud.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel