Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bertrand Cantat : De retour ''Droit dans le soleil'', dix ans après Vilnius

Ce lundi 30 septembre, la scène musicale voit le retour d'un artiste pas comme les autres : Bertrand Cantat. Dix ans après le drame de Vilnius et la mort de Marie Trintignant, pour laquelle il passera quatre ans en prison, l'ex-chanteur de Noir Désir revient en effet aujourd'hui sous le nom de Détroit avec un tout nouveau single intitulé Droit dans le soleil et illustré par un clip. Un retour aussi attendu que contesté au vu du passé et de l'image de l'homme depuis l'affaire qui a fait déjà couler beaucoup d'encre...

Réapparu peu à peu sur le devant de la scène, que ce soit avec ses amis bordelais d'Eiffel, Amadou et Mariam ou récemment Shaka Ponk, Bertrand Cantat est cette fois bel et bien de retour dans la lumière. Extrait de son nouvel album Horizons, Droit dans le soleil est une chanson co-écrite au Liban avec le metteur en scène Wajdi Mouawad, celui-là même qui avait convié le chanteur à participer à sa pièce La Trilogie des femmes d'après Sophocle, provoquant un véritable une vive émotion. Musicalement épurée et faite de quelques accords de guitare répondant au violoncelle de Pascal Humbert, son compagnon dans l'aventure Détroit, cette valse mélancolique et nostalgique devrait émouvoir les fans du Bordelais qui retrouveront sa plume écorchée de l'époque Noir Désir. Un texte dont certains passages ne devraient pas manquer de faire penser à la tragédie de Vilnius et au décès de Marie Trintignant, tombée sous ses coups en 2004. "Tous les jours, on retourne la scène. Juste fauve au milieu de l'arène. On ne renonce pas. On essaie de regarder droit dans le soleil", chante-t-il dans ce clip où on le voit, barbe grise et cheveux en bataille, assis dans un jardin avec Pascal Humbert.

Quel accueil recevra ce single ? Car même sous le nom de Détroit pour ce nouveau projet, le retour de Bertrand Cantat crée évidemment déjà la polémique. C'est d'abord l'annonce de la sortie de l'album Horizons qui a défrayé la chronique il y a quelques jours, quand des internautes remarquent qu'elle coïncide avec la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre. Face au tollé que cela engendre, Barclay, la maison de disques, décide alors d'avancer la sortie au 18 novembre.

Les Français semblent toutefois accepter le retour à la musique de Bertrand Cantat. Selon Le Parisien, ils sont 59% à trouver "normal" que l'ex-chanteur de Noir Désir, son ancien groupe phare séparé en 2010, puisse reprendre sa carrière. Mais l'homme reste toutefois mal vu dans l'opinion publique puisque 68% pourraient boycotter ses oeuvres en raison de ses actes, et 63% ont une mauvaise opinion de lui. Il faut dire qu'en plus du drame de Vilnius pour lequel il a été condamné à huit ans de prison, Bertrand Cantat s'est retrouvé une nouvelle fois au coeur de la polémique après le suicide de son ex-femme, Kristina Rady, mère de ses deux enfants, les accusations graves des parents de cette dernière et même un document audio dans lequel la jeune femme sous-entendait qu'il était violent avec elle. Malgré ce contexte tendu, l'artiste remontera bien sur scène pour défendre Détroit lors d'une tournée en 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...