Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bertrand Cantat, sous pression et honni, annule sa tournée des festivals

Une décision officialisée via un bref communiqué.

Bertrand Cantat s'incline. Lundi 12 mars 2018, le chanteur condamné en 2004 pour le meurtre de Marie Trintignant s'est exprimé auprès de l'AFP pour annoncer sa décision d'annuler toutes ses dates prévues cet été dans les différents festivals où il avait été programmé, et notamment le concert qui était prévu à Papillons de Nuit le 18 mai prochain.

"Pour mettre fin à toutes polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j'ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d'été", a-t-il déclaré. Les organisateurs de l'événement, qui avaient vivement défendu la venue de l'artiste au motif que celui-ci a "purgé sa peine", ont de leur côté fait savoir que le remplacement de Bertrand Cantat "sera annoncé dans quelques jours". Et de conclure : "Le festival Papillons de Nuit constate que cette tournée cristallisait des questions de société nationales, et comprend que l'artiste ait fait le choix de l'apaisement dans ce contexte tendu. Ce n'est pas anodin de voir une tournée annulée suite à une polémique médiatique, en dépit des attentes du public et de la liberté de programmation de chaque acteur culturel. L'association s'inquiète de ce précédent et regrette que la pression exercée depuis plusieurs semaines ait occulté son projet culturel pour le territoire. Les festivals sont des lieux de vivre ensemble cruciaux pour l'épanouissement de notre société, et Papillons de Nuit entend poursuivre cette mission qui lui tient à coeur", a-t-il été déclaré dans un communiqué.

Des semaines de combat et d'indignation

Depuis plusieurs semaines, une pétition était lancée sur le site Change.org pour tenter de bloquer la venue de l'ex-leader de Noir Désir à cette manifestation organisée du 18 au 20 mai à Saint-Laurent-de-Cuves (Normandie). Dans leur texte, les signataires s'étaient notamment indignés de la "starification" de Bertrand Cantat dans le texte de description mis en avant sur le site de Papillons de Nuit. "Faut-il vous rappeler comment vous présentez Bertrand Cantat pour communiquer sur votre festival ? Comme un homme 'qui n'a rien perdu de son spleen, de sa rage et de son esprit critique' ; comme quelqu'un 'de sombre et poétique, parfois mélancolique et énervé'?", lisait-on. Cette pétition a récolté plus de 74 000 soutiens en trois semaines.

Dans un même temps, Bertrand Cantat (qui a été accusé mi-février par une femme de "comportement menaçant et violent", poussant celle-ci à déposer une main courante dans un commissariat de Paris) a été déprogrammé de l'Ardèche Aluna Festival, qui l'attendait pour un concert le 14 juin. Une décision rendue le 7 mars dernier sur le site officiel de l'événement, qui expliquait avoir été obligé de céder face aux "manifestations et désistements de certains festivaliers et mécènes", sans qui "le festival ne peut avoir lieu".

La "décision" de Bertrand Cantat d'annuler ses dates de festivals ne devrait toutefois pas impacter ses concerts en solo prévus dans des petites salles de France. L'interprète d'Amor Fati reste toujours programmé à Montpellier ce soir (lundi 12 mars), mais aussi à Grenoble, Clermont-Ferrand, Rouen, Nantes, Lille et d'autres dans les prochains jours. Par ailleurs, son concert parisien prévu à l'Olympia le 30 mai affiche complet.

Hasard du calendrier (ou pas ?), ce lundi 12 mars est également marqué par l'interview de Nadine Trintignant, qui sera l'invitée de Léa Salamé dans son émission Stupéfiant! sur France 2 à 23h10. La réalisatrice de 83 ans y prend la parole de façon bouleversante pour défendre la mémoire et l'honneur de sa fille disparue. "Je trouve ça honteux, indécent, dégueulasse, qu'il aille sur scène. (...) S'il veut se réaliser en tant qu'artiste, il peut écrire pour des chanteurs qui eux n'ont pas tué. Il va se faire applaudir après avoir tué ? Mais est-ce que ça a déjà existé ? J'ai cherché, je suis remontée jusqu'au Moyen Âge, j'ai cherché si un tueur est venu après et s'est fait applaudir, ça n'a pas existé", a-t-elle déclaré dans un extrait publié sur Twitter. Cette intervention a-t-elle poussé Bertrand Cantat à faire marche arrière ? La question se pose.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
Alicia Keys, gravure de mode à Paris, star accessible pour ses fans.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel