Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Betrand Cantat : Début de tournée sous haute tension...

L'artiste, condamné pour le meurtre de Marie Trintignant, retrouve son public dans une ambiance loin d'être idéale...

Après l'aventure Détroit, Bertrand Cantat retrouve la scène avec Amor Fati, son premier album solo. La tournée vient juste de débuter, le 1er mars 2018 à La Rochelle. Si l'artiste peut se réjouir de ses retrouvailles avec un public fidèle, d'autres voix s'élèvent contre ce retour... Et ce n'est pas sans conséquences.

L'Ardèche Aluna Festival, qui attendait Bertrand Cantat le 14 juin, a décidé de le retirer de l'affiche. Mercredi 7 mars, le festival a annoncé cette décision sur son site officiel expliquant avoir été obligé de céder face aux "manifestations et désistements de certains festivaliers et mécènes", sans qui "le festival ne peut avoir lieu".

Mi-janvier, suite à la déprogrammation de Cantat du festival Les Escales de Saint-Nazaire, le directeur d'Aluna, Didier Varicel, avait pourtant expliqué qu'il conserverait l'artiste dans sa programmation : "Si le maire de Ruoms notre commune me demande de le déprogrammer, je lui répondrai que ce n'est pas possible. Nous connaissons Bertrand depuis des années, nous avons fait jouer son groupe Détroit en 2014. Nous lui avons renouvelé notre confiance. Il a une histoire moche, c'est un cas de conscience pour nous, mais il a purgé sa peine", déclarait-il au Parisien. Il reconnaissait que de nombreux professionnels de la musique en parlaient entre eux et se posaient des questions : "Si la polémique enfle, on y sera attentifs. Mais on ne changera pas de décision." Finalement, celui qui a été condamné pour le meurtre de Marie Trintignant n'est plus le bienvenu.

Une tournée bien partie malgré tout

Il y a ces deux annulations mais aussi une pétition contre Bertrand Cantat qui cumule plus de 70 000 signatures pour réclamer sa déprogrammation du festival Les Papillons de nuit le 18 mai à Saint-Laurent-de-Cuves (Normandie). Les organisateurs ont défendu leur choix de maintenir l'artiste : "On a fait un choix artistique, la justice a fait son travail, tout citoyen a le droit de continuer sa vie professionnelle une fois sa peine purgée", déclarait à France Bleu la responsable communication du festival, Muriel Jacquemin.

S'il y a polémique quant à sa venue sur ces festivals et sans doute d'autres dans les prochains mois, pour ce qui est de sa tournée en salles, tout se présente parfaitement. D'une quarantaine de dates, elle est à moitié sold out.

Rappelons que Marie Trintignant est morte en 2003. Kristina Rady, la mère des enfants de Cantat, s'est suicidée en 2010. Tout récemment, mi-février, une femme de 45 ans a déposé une main courante contre l'ex-leader de Noir Désir se plaignant de son "comportement menaçant et violent psychologiquement".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel