Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Beyoncé et Jay-Z à New York : Une casquette volontairement provocatrice

Jay-Z assume son passé de dealer, la preuve.

Beyoncé en a presque terminé avec sa tournée, le Formation World Tour, qui s'achèvera demain soir, vendredi 7 octobre, à East Rutherford dans le New Jersey. Mais il semblerait que la chanteuse américaine de 35 ans et son mari Jay-Z planchent déjà sur de nouveaux projets. Le couple super star a passé de longues heures dans son bureau de New York ce mercredi 5 octobre.

Tel un joli petit bonbon acidulé, Beyoncé est apparue tout de rose vêtue, look girly associé à une casquette et à une pochette Gucci. Si la maman de Blue Ivy s'est montrée particulièrement discrète face aux photographes, son mari, lui, s'est voulu bien plus expressif.

Habillé d'un pull blanc, le célèbre rappeur de 46 ans est sorti de leur bureau avec un paquet de feuilles dans la main. Le début d'une nouvelle collaboration explosive avec sa femme ? Ce n'est toutefois pas ce détail qui a retenu l'attention, mais la casquette noire que portait Mr Carter, floquée d'un étonnant "Retired drug dealer" ("dealer de drogue retraité" en français). Jay-Z fait ainsi directement allusion à son passé : le rappeur a souvent été critiqué pour les années qu'il a passées à dealer.

Jay-Z ancien dealer

Le rappeur n'a jamais caché son expérience de trafiquant. Né à Brooklyn, Shawn Carter, alias Jay Z, l'a notamment évoquée dans son autobiographie Decoded sortie en 2010, mais aussi au cours d'une longue interview accordée au magazine Vanity Fair en 2013.

"Je pensais uniquement à ma survie, je pensais juste à améliorer ma situation, j'avais envie de m'acheter des fringues [...] Je sais gérer les budgets, j'ai été dealer de drogues. Pour être dans le trafic de drogue, il faut savoir ce que tu peux dépenser, ce sur quoi tu dois investir. Si, par exemple, tu as envie de lancer quelque chose comme un salon de coiffure ou un lavage-auto – c'était ça, les entreprises de l'époque. (...) À un moment donné, il faut mettre une stratégie sur pied parce que votre marge de manoeuvre est limitée, soit vous finissez en taule, soit vous allez crever", avait-il confié à l'époque.

Des années de trafic que le rappeur ne veut visiblement pas oublier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Beyoncé et Jay-Z : pause gastronomique avec la petite Blue Ivy