Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bilal Hassani : "On m'a dit qu'arabe et gay, ça ne marcherait pas"

Le vainqueur de français de destination Eurovision 2019 Bilal Hassani chante en finale de la sélection nationale ukrainienne pour l'Eurovision 2019, à Kiev, Ukraine, le 25 février 2019.
16 photos
Lancer le diaporama
Le vainqueur de français de destination Eurovision 2019 Bilal Hassani chante en finale de la sélection nationale ukrainienne pour l'Eurovision 2019, à Kiev, Ukraine, le 25 février 2019.
Designé candidat français à l'Eurovision, Bilal Hassani continue de ne pas faire l'unanimité, mais qu'importe, il compte bien vivre son rêve jusqu'au bout. Interrogé par le magazine "Technikart", il ne cache pas qu'il savoure son succès alors qu'on lui avait dit qu'il était impossible à "vendre".

En mai prochain, Bilal Hassani compte bien faire gagner la France à l'Eurovision, alors que notre pays n'a pas remporté la compétition depuis 1977 ! Le chanteur de 19 ans, qui a une importante fan base et cartonne sur la Toile, tient sa revanche puisqu'on lui avait dit qu'il ne pourrait pas faire carrière en étant homosexuel et arabe.

À lire aussi

"Dans mon début d'année 2018, j'étais dans un blues pas possible. J'allais voir les maisons de disques, les managers, mais on m'avait ouvert des portes pour les refermer juste derrière en me disant que j'étais arabe et gay alors ça ne marcherait pas. Il y avait beaucoup de frustration en moi. On me disait : 'Jolie voix, les compositions sont géniales mais sur la scène on ne peut pas vendre ça'", a-t-il relaté. Trois ans plus tôt, les téléspectateurs l'avaient découvert dans la deuxième saison de The Voice Kids sur TF1, mais, à l'époque, il n'avait pas encore opté pour les perruques, le maquillage et le look androgyne.

Bilal Hassani, dont le premier album porté par le titre Roi est attendu le 26 avril, ajoute que son changement de look lui a finalement été bénéfique. "Certains me disent que je suis un énorme produit marketing et que ce n'est pas mon talent qui a fait que j'en suis là, je trouve ça assez drôle parce que personne n'a essayé de me vendre avant moi-même. C'est à ce moment-là que je me suis dit que personne ne pourrait me faire à part moi, et c'est là que les perruques sont venues. C'était libérateur et thérapeutique", ajoute-t-il. Aujourd'hui, il est bien dans sa peau et son succès ne fait que commencer...

L'interview de Bilal Hassani est à retrouver dans Technikart dans les kiosques le 6 mars 2019.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Laurent Ruquier ose une blague sexiste concernant Vaimalama Chaves, Miss France 2019. Emission "On n'est pas couché", France 2, le 19 janvier 2019.
Manon Marsault et Julien Tanti en interview pour "Purepeople" - 13 février 2019
Les chroniqueuses de "Touche pas à mon poste" (C8) racontent avoir été confrontée à des "frotteurs" dans les transports en commun jeudi 31 janvier 2019.
Patrick Bruel sur le plateau de C à vous, le 14 janvier 2019
Dylan des "Princes de l'amour 6" en interview pour "Purepeople" - novembre 2018
"50 mn Inside", l'émission du 13 avril 2019 sur TF1.
Nagui raconte son incident en avion, le 19 janvier 2019 dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2.
Nathalie de "N'oubliez pas les paroles" annonce être enceinte - 16 avril 2019
Anne-Elisabethh Lemoine fait une nouvelle grosse gaffe dans "C à vous" (France 5) le 17 janvier 2019.
Kev Adams reçoit la visite surprire de son père dans "Touche pas à mon poste", mardi 26 mars 2019 sur C8.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel