Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brigitte Macron transparente : La charte de son statut de première dame dévoilée

Brigitte Macron (Trogneux) - Sortie du vernissage de l'exposition ''Christian Dior, couturier du rêve'' pour les 70 ans de la maison Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs à Paris, le 3 juillet 2017. © CVS/Veeren/Bestimage  People are leaving the "Christian Dior, couturier du reve" Exhibition Launch celebrating 70 years of creation at Musee Des Arts Decoratifs in Paris, France, on July 3rd, 2017.03/07/2017 - Paris
10 photos
Lancer le diaporama
Brigitte Macron (Trogneux) - Sortie du vernissage de l'exposition ''Christian Dior, couturier du rêve'' pour les 70 ans de la maison Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs à Paris, le 3 juillet 2017. © CVS/Veeren/Bestimage People are leaving the "Christian Dior, couturier du reve" Exhibition Launch celebrating 70 years of creation at Musee Des Arts Decoratifs in Paris, France, on July 3rd, 2017.03/07/2017 - Paris
Comme promis durant la campagne d'Emmanuel Macron, l'Elysée a publié le document relatif au statut du conjoint du chef de l'Etat.

Brigitte Macron n'aime pas le titre, mais elle est devenue officiellement première dame le 14 mai 2017 lors de l'investiture de son époux Emmanuel Macron, 25e président de la République française. Lors de sa campagne, le successeur de François Hollande avait promis aux électeurs que le statut de première dame serait clarifié. Il l'est depuis ce lundi 21 août.

L'Elysée a publié sur son site internet la "Charte de transparence relative au statut du conjoint du Chef de l'Etat". Rappelant qu'"aucun texte juridique ne codifie ce rôle", le palais évoque "une préoccupation de transparence démocratique" dans son communiqué de presse.

C'est ainsi que sont détaillées les missions du conjoint du président qui "assure la représentation de la France, aux côtés du Président de la République, lors des sommets et réunions internationales", mais aussi "répond aux sollicitations des Français et des personnalités françaises et étrangères qui souhaitent la rencontrer". Il est rappelé que Brigitte Macron "reçoit chaque jour plus d'une centaine de courriers, auxquels s'ajoutent les courriels et les appels téléphoniques qui lui sont directement adressés. Elle répond à l'ensemble de ces sollicitations, soit par courrier, soit par des rencontres".

Le conjoint "supervise la tenue des manifestations et réceptions officielles au sein du Palais de l'Elysée", "soutient, par son parrainage ou sa présence, des manifestations à caractère caritatif, culturel ou social ou qui participent au rayonnement international de la France".

Pour toutes ces missions, Brigitte Macron ne perçoit aucun revenu. "L'épouse du Chef de l'Etat ne bénéficie d'aucune rémunération à ce titre", est-il stipulé, tout comme "elle ne dispose pas de frais de représentation", ni "d'aucun budget propre". L'ancien professeur de lettres et de théâtre peut en revanche "s'appuyer sur le cabinet du Président de la République". Elle est donc épaulée par deux conseillers du président qui "sont spécifiquement mis à sa disposition" : "un conseiller spécial qui assure la fonction de directeur de cabinet - Pierre-Olivier Costa - de Brigitte Macron" et "un conseiller - Tristan Bromet - qui exerce la fonction de chef de cabinet".

L'Elysée s'engage également à publier "à la fin de chaque mois un récapitulatif de l'agenda de Madame Brigitte Macron".

Ce qui est important, c'est que tout soit très clair

En couverture cette semaine du magazine ELLE, Brigitte Macron accorde sa première interview en qualité de première dame. Elle y aborde notamment cette charte devenue aujourd'hui officielle. Son statut qui fait tant débat "va être déterminé, non pas par une loi, mais par une charte de transparence qui expliquera que je ne suis pas rémunérée", assure-t-elle. "Ce qui est important, c'est que tout soit très clair : comme toutes celles qui m'ont précédée, j'assumerai mon rôle public, mais les Français sauront désormais quels moyens sont mis à disposition", conclut-elle sur le sujet.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kim Kardashian et Kanye West : la bimbo et son homme s'éclatent à Cannes
Jessica Alba et Cash Warren parents modèles, les tourteraux roucoulent avec leurs enfants au parc
Amber Heard : la girlfriend de Johnny Depp joue de ses charmes à Paris