Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bruno Mars en transe vintage dans le clip Locked Out of Heaven

11 photos
Lancer le diaporama

Son premier album - Doo-Wops & Hooligans - a fait l'effet d'une grenade, à l'image de l'un de ses singles emblématiques, et Bruno Mars n'aura pas attendu longtemps pour produire une nouvelle déflagration sur la scène musicale : deux ans tout juste après la parution de son prédécesseur, son second album intitulé Unorthodox Jukebox, attendu le 11 décembre prochain et présenté comme un melting-pot de musiques comprenant des participations de Mark Ronson et Diplo à la production, se dévoile déjà.

Locked Out Of Heaven, premier single qui a investi les ondes depuis le 1er octobre, se veut déjà le garant de cette totale "liberté" revendiquée par Bruno Mars, 27 ans, avec Unorthodox Jukebox : dès les premières notes, les couplets se placent sous l'égide vénérable de The Police, avec un efficace beat syncopé du trio magique guitare/basse/batterie assez emblématique des auteurs de Message in a bottle, tandis que la voix haut perchée du jeune artiste s'impose comme une disciple possible de Sting et semble le copier lorsqu'elle scande "Cause your sex takes me to paradise/Yeah your sex takes me to paradise" ; le refrain, lui, gavé d'électro et de vocalises, est plus dans la veine électro-pop reconnaissable qui a fait le succès de Bruno Mars.

Le clip, coréalisé par Cameron Duddy & Bruno Mars, qui l'accompagne depuis quelques heures est lui aussi frappé du sceau du vintage : l'image est volontairement détériorée, évocatrice de l'âge d'or de la Motown et des Jackson Five, ce qui alimentera encore un peu les occasionnels rapprochements entre Bruno Mars, en transe à l'écran, et feu Michael Jackson.

"Cet album, c'est moi en studio, enregistrant et écrivant tout ce que je veux. Il représente ma liberté. J'ai eu affaire à des présidents de grands labels qui m'ont regardé dans les yeux et m'ont dit : "Ta musique est nase, tu ne sais pas qui tu es, ta musique part dans tous les sens, et on ne voit pas comment on pourrait la marketer. Choisis une voie et reviens nous voir." Ça m'a écoeuré, car je ne suis pas un numéro de cirque. J'écoute plein de genres de musique, et je veux avoir la liberté et le luxe d'entrer en studio et de dire "Aujourd'hui, je veux enregistrer un morceau hip-hop, R&B, soul ou rock", a expliqué à Billboard Bruno Mars concernant ce côté touche-à-tout peu "orthodoxe" qui l'a également amené à collaborer avec des artistes comme Cee-Lo Green, Lil Wayne ou encore Snoop Dogg et Wiz Khalifa.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Shakira sexy et décolletée, la bomba met le feu sur les Champs Elysées
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel