Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2013, palmarès : La première valse des prix du Festival

La Palme d'or du Festival de Cannes 2013 est remise ce 26 mai par le jury et son président Steven Spielberg. Parmi les favoris annoncés par la presse, le long métrage La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Echarxopoulos se distingue nettement. Par ailleurs, d'autres récompenses ont déjà fait surface à Cannes.

Dans la section Un Certain regard, dont le palmarès a été dévoilé le 25 mai, le jury présidé par le cinéaste danois Thomas Vinterberg et composé, entre autres, de Ludivine Sagnier et Zhang Ziyi, a choisi de sacrer L'Image manquante du cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh, sur l'horreur du génocide au Cambodge. Le réalisateur notamment de S21, la machine de mort khmère rouge (2002), signe un nouveau film sur le travail de mémoire et la douleur des survivants du régime des Khmers rouges au Cambodge. Rithy Panh a dédié son prix au cinéaste iranien dissident Jafar Panahi, assigné à résidence dans son pays et interdit d'exercer son métier.

Le prix du jury est quant à lui revenu au film Omar, du réalisateur néerlando-palestinien Hany Abu-Assad, histoire d'amour et de trahison mettant en scène trois amis d'enfance et une jeune femme dans les territoires palestiniens. Le prix de la mise en scène a été attribué à L'Inconnu du lac du Français Alain Guiraudie, sur des histoires d'amour et de sexualité dans un lieu de rencontres homosexuelles. Le film, qui aborde la sexualité gay de manière crue, sera interdit aux moins de 16 ans au moment de sa sortie en salles. Le prix "Un Certain talent" a été remis à l'ensemble des acteurs du film La Jaula de oro ("La Cage dorée") du réalisateur espagnol résidant au Mexique Diego Quemada-Diez. Cet ancien assistant du Britannique Ken Loach aborde le thème de l'immigration au Mexique à travers l'épopée d'adolescents qui tentent de passer clandestinement aux Etats-Unis. Enfin, le "Prix de l'avenir" a, quant à lui, été décerné à Fruitvale station, premier long métrage de l'Américain Ryan Coogler, 26 ans, produit par Forest Whitaker.

L'acteur et réalisateur français Guillaume Gallienne a été doublement récompensé pour sa tendre et hilarante comédie Les garçons et Guillaume, à table ! présentée dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs, une section parallèle du Festival de Cannes. De son côté, le premier prix du palmarès des courts métrages d'étudiants les plus prometteurs (sélection Cinéfondation) a été attribué vendredi à Cannes à une étudiante iranienne qui étudie le cinéma à Chicago, a annoncé le jury, présidé par la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion (La Leçon de piano, Palme d'or). Needle, le lauréat, est une fiction de 21 minutes sur une jeune fille qui va se faire percer les oreilles, sur fond de dispute entre ses parents. L'Iranienne Anahita Ghazvinizadeh, étudiante au School of the Art Institute of Chicago aux Etats-Unis, remporte un prix de 15 000 euros et a également l'assurance que son premier long métrage sera présenté au Festival de Cannes.

Le jury de la "Queer Palm", prix indépendant qui distingue un film des sélections du Festival de Cannes pour son traitement des questions homosexuelles, a récompensé samedi soir L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie. Les organisateurs du prix ont rendu hommage samedi soir à la nouvelle loi française sur le mariage pour tous. Le jury était présidé cette année par le réalisateur portugais Joao Pedro Rodrigues, qui a signé les films O Fantasma (2000), Odete (2005) et Mourir comme un homme (2009).

La Vie d'Adèle du Français Abdellatif Kechiche, sur une adolescente qui s'éveille au désir avec une fille aux cheveux bleus, a reçu samedi soir le prix Fipresci de la critique internationale pour la compétition officielle. Le jury de la Fipresci, la Fédération internationale de la presse cinématographique, a attribué par ailleurs son prix au sein de la section "Un Certain regard" au film du cinéaste iranien Mohammad Rasoulof Les manuscrits ne brûlent pas.

Le Passé de Asghar Farhadi avec Bérénice Bejo est le lauréat 2013 du prix du Jury oecuménique qui récompense chaque année un film de la sélection officielle du Festival de Cannes "pour promouvoir les oeuvres au service d'un message". Deux mentions spéciales ont été décidées pour les films Tel Père, tel fils de Hirokazu Kore-eda et Miele de Valeria Golino. Le prix François-Chalais, du nom du grand reporter et critique de cinéma décédé en 1996, a été décerné samedi à la réalisatrice française Rebecca Zlotowski pour son long métrage Grand Central avec Léa Seydoux.

Enfin, le caniche blanc aveugle de Ma vie avec Liberace, le flamboyant film de Steven Soderbergh a remporté vendredi la "Palm dog" annuelle, récompense suprême des meilleurs talents canins du Festival de Cannes. Le chien lauréat Baby Boy a des problèmes oculaires qui vont faciliter le rapprochement entre un jeune soigneur d'animaux (Matt Damon) et le fantasque pianiste virtuose 100% gay, Liberace (Michael Douglas).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Exclu - Chimène Badi répond à l'interview "La Liste", de Purepeople.com. Mai 2019.
Les deux aînés d'Edinson Cavani découvrent leur petite soeur India, née le 17 mai 2019 à Paris.
Larusso, nouvelle artiste de la tournée "Stars 80", en concert au Stade de France le 18 mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel