Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy, 10 ans de mariage et de déclarations d'amour

Nicolas Sarkozy et sa femme Carla Bruni-Sarkozy sont allés diner au restaurant "La Petite Maison" après avoir participé aux Journées d'études du Parti Populaire Européen à l'hôtel Méridien à Nice, le 1er juin 2016. © Bruno Bebert/Bestimage
32 photos
Lancer le diaporama
Nicolas Sarkozy et sa femme Carla Bruni-Sarkozy sont allés diner au restaurant "La Petite Maison" après avoir participé aux Journées d'études du Parti Populaire Européen à l'hôtel Méridien à Nice, le 1er juin 2016. © Bruno Bebert/Bestimage
La chanteuse et l'ancien président célèbrent leurs noces d'étain...

Le 2 février 2008 était un samedi. Avant de réunir quelques amis à La Lanterne, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se sont dit oui dans le salon vert qui jouxte le bureau présidentiel au palais de l'Elysée. La chanteuse est entourée de toute sa famille et de ses meilleures amies Marine Delterme et Farida Khelfa. Les invités ont été prévenus la veille. "On a dû faire très vite, j'ai oublié d'inviter des gens qui me regardent encore d'un oeil noir", confie cette semaine la chanteuse dans Gala.

À lire aussi

Pour se marier, Carla choisit une robe du couturier Jean Paul Gaultier pour Hermès, maison dont il était le directeur artistique cette année-là. "Le matin de mon mariage, j'étais dans un état incroyable. Complètement euphorique sous l'effet de l'adrénaline." Elle qui n'aurait jamais imaginé se marier épouse le président de la République dans la plus grande discrétion possible compte tenu du statut de monsieur. Le soir de la noce, les jeunes mariés réunissent leurs amis à la résidence présidentielle de La Lanterne. Le couple célèbre ce vendredi son dixième anniversaire de mariage, ses noces d'étain.

Des épreuves et beaucoup d'amour

Quatre ans après leur union, le couple a le bonheur d'accueillir une petite fille. L'adorable Giulia a 6 ans aujourd'hui. Elle aime la danse et l'équitation. Sa mère l'imagine déjà artiste. Si Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ont connu de grands bonheurs, ils ont également traversé des épreuves. La défaite de 2012, face à François Hollande, ou celle de 2016 lors des primaires qui offrira à Nicolas l'occasion d'adieux dignes et touchants. Nous sommes le dimanche 20 novembre 2016, il est un peu plus de 22h. Sarkozy déclare devant la presse : "Je veux dire à mon épouse Carla et à mes enfants que j'ai bien le sentiment de leur avoir imposé beaucoup d'épreuves. Parce que ce n'est pas facile de vivre aux côtés d'un homme qui suscite parfois tant de passion, déclare le candidat sous les applaudissements. Il est donc temps maintenant pour moi d'aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions politiques." Après quarante-et-un ans de carrière politique, marquée par des revers comme des grands succès, Nicolas Sarkozy tourne la page...

En dix ans de mariage, à l'Elysée comme en dehors du palais, le couple fascine. Combien auraient parié sur sa durée ? Et pourtant. Selon Farida Khelfa, le secret de sa longévité tient à l'admiration commune que Nicolas et Carla se portent l'un pour l'autre. Il n'y a qu'à voir le visage illuminé de Nicolas Sarkozy quand son épouse est sur scène ou réécouter la moindres des déclarations de la chanteuse à son sujet. En juillet 2017, par exemple, dans le magazine Gala, elle reconnaissait sa dépendance affective : "Je suis assez malheureuse loin de mon mari et des enfants, c'est le seul point sombre pour moi d'une tournée : être sans eux. Par bonheur, ce sont des globe-trotters, notamment mon homme, et c'est ainsi que l'on s'organise pour se retrouver, afin que le manque ne soit pas trop cruel..." Dans quelques jours, elle partira chanter aux Etats-Unis avec ses deux enfants et, si son emploi du temps le lui permet, son époux.

Une artiste qui n'a pas été épargnée

Top model puis artiste, Carla Bruni a toujours dégagé une image de liberté, de femme détachée des conventions et, disons-le, plutôt de gauche. Epouser Sarkozy en a surpris plus d'un. Son ami Julien Clerc disait à ce sujet dans VSD en octobre 2014 : "Carla aime son mari, mais ce qui a été violent, ce sont tous ces gens qui se sont détournés d'elle après son mariage avec Sarkozy. C'était l'icône d'une certaine gauche, celle des Inrocks, elle avait un réseau de journalistes de toutes obédiences et, à cause de son mariage, on ne l'écoute plus. (...) Elle, c'est une artiste, elle a pris ça de plein fouet."

Les critiques ne valent finalement rien. "Avec mon mari, j'ai découvert quelque chose que je ne pensais jamais vivre, un coup de foudre comme dans les romans d'amour, racontait Carla Bruni dans ELLE en juillet 2016. Et je suis devenue la femme d'un couple classique, comme je pensais que je ne le deviendrais jamais. (...) La fidélité, c'est une condition sine qua none du mariage, il me semble, puisque, lorsqu'on se marie, on signe un contrat dans lequel on s'engage à la fidélité. C'est pour cela que j'étais heureuse de me marier à 40 ans plutôt qu'à 22, j'ai ainsi pu mesurer la portée de l'engagement qu'est le mariage !" Deux ans plus tôt, dans Le Bien Public, elle expliquait combien sa présence lui était précieuse, comme celle d'aucun autre homme auparavant : "Il m'adoucit la vie. Il m'a enlevé une part d'anxiété que j'avais de façon presque congénitale, c'est la raison pour laquelle je me suis mariée avec lui. C'est qu'avec lui, je me sentais mieux que seule. À la base, je suis très solitaire, limite misanthrope. J'ai l'impression qu'on est indissociables, tous les deux."

J'ai vu sa peau, j'ai vu ses mains, j'ai vu comment il bougeait, j'ai vu sa manière de parler ; et j'ai été attirée tout de suite

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se sont rencontrés lors d'un dîner organisé par l'ancien publicitaire Jacques Séguéla dans sa résidence de Marnes-la-Coquette. Intelligente, maligne, artiste et sublime, on imagine facilement l'effet qu'a pu produire mademoiselle Bruni sur le président. Dans Vogue, en décembre 2012, elle décrivait sa première impression : "Je juge les gens d'une seule manière : je les aime ou je ne les aime pas. Mais je n'ai pas d'idées préconçues. Je n'en avais pas pour Nicolas Sarkozy. Quand je l'ai vu, j'ai vu sa peau, j'ai vu ses mains, j'ai vu comment il bougeait, j'ai vu sa manière de parler ; et j'ai été attirée tout de suite. Pour moi, le fait qu'il soit président, c'était anodin. (...) C'est certainement un homme avec qui je suis devenue beaucoup plus femme. Parce qu'il a dévoré le petit garçon qui était en moi. (...) C'est ce qui y a de plus beau. L'intimité, c'est le partage géographique de la vie physique. Le plus quotidien et le plus magnifique réunis. Dormir ensemble, lire ensemble, manger ensemble... Le sommeil à deux c'est capital je crois, surtout dans un mariage."

Avec Carla, c'est vraiment du sérieux

Deux après son mariage, sur la chaîne anglaise Sky News, Carla Bruni n'hésitait pas à parler de conte de fées : "Le véritable conte de fées est ma rencontre avec Nicolas Sarkozy il y a deux ans, l'incroyable chance d'avoir pu tomber amoureuse à 40 ans en rencontrant quelqu'un avec qui j'ai pu me marier (...) Le mariage devrait durer pour toujours, mais qui sait ce qui peut arriver ? J'espère que cela sera pour toujours, je le souhaite, mais nous pourrions mourir demain."

Bien sûr, il y eut le poids de l'Elysée mais une fois encore cela n'est rien. En novembre 2013, sur le plateau de C à Vous, Patrick Cohen se montre bien imprudent en essayant de lui faire admettre qu'être première dame fut parfois une corvée, Carla le renvoie dans les cordes quand il lui demande : "Ça n'a pas été un carcan d'être épouse de présid..." Elle lui coupe immédiatement la parole : "De tomber folle amoureuse d'un type que j'aime ? Non, ça a été un vrai bonheur. D'avoir un petit enfant si tard avec lui ? Non, ça a été un miracle. Et de découvrir et rencontrer tous ces gens ? Non, ça a été une belle aventure. Peut-être que pour vous, ça aurait été une horreur."

On ne pouvait terminer sans revenir sur la déclaration la plus culte autour de leur couple. L'histoire retiendra que Nicolas Sarkozy a lâché lors d'une conférence de presse à l'Elysée, en janvier 2008 : "Avec Carla, c'est du sérieux". En réalité, ce matin-là, le président lance aux journalistes avec un plaisir non dissimulé : "Avec Carla nous avons décidé de ne pas mentir. Nous ne voulons rien instrumentaliser. Mais nous ne voulions pas nous cacher. Je ne voulais pas qu'on prenne une photo de moi au petit matin, glauque [petite phrase prémonitoire, on pense évidemment à François Hollande sur son scooter, quatre ans plus tard, NDLR]. Et puis vous l'avez compris, c'est du sérieux ! Mais c'est pas le JDD qui fixera la date."

Conférence de presse à l'Elysée de Nicolas Sarkozy, le 8 janvier 2008.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kate et William, Charlene et Albert de Monaco, les plus beaux mariages royaux depuis 2010
Kanye West bête de mode, marathon de défilés avant de retrouver Kim pour une soirée en amoureux
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel