Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni s'emporte contre Harry Roselmack... et avoue : "Je ne suis pas forcément très sociable" !

Bientôt deux ans. Deux ans que Carla Bruni a épousé notre président, Nicolas Sarkozy. Pendant cette période, la chanteuse (un prochain album verra le jour avant l'été et elle va chanter avec David Bowie) et sulfureuse ex-mannequin a réussi à s'imposer dans le coeur des Français : laissant bien volontiers la politique à son mari, notre Première dame s'est concentrée sur l'aspect social et philanthrope, n'hésitant pas à utiliser sa notoriété pour des causes importantes (elle revient d'un voyage au Bénin dans le cadre de son engagement contre le SIDA).

Discrète dans les médias, Carla Bruni-Sarkozy a néanmoins fait quelques exceptions : si elle n'était pas présente au Dîner de la mode (anniversaire de son cher époux oblige), elle a toutefois accepté l'exercice de l'interview pour 7 à 8 (émission de TF1 présentée par Harry Roselmack pendant laquelle elle avait annoncé qu'un mandat présidentiel lui suffirait), et pour RTL, hier.

Le journaliste Harry Roselmack avait laissé les commandes du Journal Inattendu à la Première dame de France pour une émission très spéciale... dans laquelle elle a failli perdre son calme, comme le révèle Le Parisien de ce jour. L'ambassadrice du Fonds Mondial contre le SIDA s'est vue poser une question sur le combat politico-judiciaire concernant Dominique de Villepin et son mari. Si elle a répondu à la question en insistant sur l'indépendance de la justice (voir vidéo), elle a néanmoins "fusillé le journaliste [fautif] du regard", d'après le journal. Manifestement révulsée qu'on lui pose une telle question, pourtant d'actualité, elle a exprimé le fonds de sa pensée lors de la pause publicitaire : "Je reviens d'un voyage en Afrique et la première chose dont vous me parlez c'est d'un événement qui me met fortement dans l'embarras. Je me sens piégée, j'ai vraiment envie de partir". Ce à quoi, Roselmack lui a répondu que c'était là le principe de l'émission.

Heureusement, à la fin du Journal Inattendu, une fois son combat abordé, Carla s'est largement décrispée et a retrouvé le sourire. Elle s'est expliqué : "Je n'ai rien contre vous en particulier, mais je regrette que les journalistes ne s'attachent souvent qu'à l'écume des choses. C'est peut-être pour ça que je me fais si rare."

Cette perle de rareté a également accepté de donner une interview à nos confrères du Parisien où elle a annoncé son planning à venir : en Inde - potentiellement en mars ou en avril - et en Haïti qui était programmé avant le tremblement de terre. Elle annonce : "Je devais m'y rendre en mai. On verra si c'est opportun de maintenir cette date compte tenu de ce qui s'est passé mais je tiens à y aller". Rappelons qu'elle a accueilli les orphelins de Haïti arrivant en France pour être adoptés, il y a quelques jours.

Cette femme de coeur a également révélé... ne pas être sociable ! "J'ai toujours vécu comme une ermite. Et cela ne s'arrange pas avec le temps (rires). Je ne suis pas forcément quelqu'un de très sociable. Et en tout cas, je n'ai pas envie d'intervenir sur les sujets d'actualité à tout bout de champ. [...] Moi, je répugne à m'exprimer quand je suis incompéténte ou ignorante. Certains devraient peut-être d'ailleurs suivre mon exemple, cela ferait des vacances à tout le monde (rires). Il me semble que ce qui intéresse les Français, c'est ce que je peux faire pour eux. J'essaie d'être utile, voilà tout." dit-elle

La Première dame a également profité de son intervention sur RTL hier pour émettre une réserve sur sa participation au film de Woody Allen, dont le tournage doit normalement se faire cet été : "Je ne suis pas certaine que cette proposition aura des suites". Essaierait-elle de provoquer un effet de surprise en nous faisant croire qu'il n'y aura PAS de tournage ?

Le Parisien a finalement bien titré son article : notre Première dame "n'est vraiment pas comme les autres" !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel