Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carole Rousseau : Masterchef sans elle, son avenir sur TF1, elle dit tout !

6 photos
Lancer le diaporama

Carole Rousseau ne mâche pas ses mots. Si elle avouait déjà il y a quelque temps ne pas être opposée à l'idée de pouvoir prendre "un amant" si le vieux couple qu'elle formait avec TF1 venait à prendre fin, lors de son passage dans Touche pas à mon poste, sur D8, l'animatrice a à nouveau été cash avec la chaîne dans son entretien avec le Buzz TV Orange-TV Magazine.

Carole Rousseau aurait-elle déjà préparé ses valises pour quitter TF1 ? Car lorsqu'il s'agit d'apporter un oeil critique sur les émissions de la chaîne privée, elle ne fait pas les choses à moitié. Heureuse maman de jumeaux depuis cet été, Carole Rousseau, ancienne animatrice de Masterchef, revient sur les audiences de cette nouvelle saison, victimes d'une baisse significative, première depuis son départ. "Il y a une différence, c'est qu'il n'y a plus d'animatrice et un dénominateur commun, c'est qu'il s'agit de la même production", explique t-elle, "Pour cette 4ème saison, même en étant diffusée le vendredi, l'émission enregistre en moyenne un million de téléspectateurs de moins!" Et lorsque le journaliste lui rappelle que la série NCIS, diffusée sur M6, réussit souvent à battre Masterchef sur TF1, elle lance : "Ça se passe de commentaires je dirais !"

Néanmoins, Carole Rousseau regrette la bonne ambiance qui régnait sur les tournages, notamment avec ses amis jurés : "Ce qui me manque, c'est la complicité qu'on avait tous ensemble avec le jury. Mais je suis une fille pragmatique et je passe rapidement à autre chose." Au sujet du prochain départ d'Yves Camdeborde, elle déclare : "Quant à Yves, c'est quelqu'un de droit et d'assez cash. Il a eu cette expérience à la télévision qui l'a amusé mais il n'a pas eu cette fascination pour l'antenne. C'est un cuisinier, il a fait son temps dans l'émission semble t-il. Ça lui ressemble assez."

L'animatrice de 90' Enquêtes ne se contente pas de parler de Masterchef. Elle évoque ensuite les autres émissions de la chaîne. Au sujet de C'est quoi l'amour? qu'elle continue de produire et dont elle a laissé les commandes à Bénédicte le Chatelier, elle indique : "C'est quoi l'amour? ça a toujours été mon bébé que j'ai aimé et chéri pendant 12 ans! TF1 a décidé de la passer sur TMC et je me suis dit que c'était bien de lâcher et de passer le relais. Je trouve intéressant de produire d'autres gens et j'étais ravie. Je l'ai bien vécu." Pour ce qui est d'Appels d'urgence - dont les audiences restent bonnes -, la présentatrice avoue : "A priori, TF1 en est satisfaite mais je n'en suis pas encore informée. Je pense que l'année va apporter quelques surprises..."

Alors Carole Rousseau va-t-elle oui ou non continuer d'avancer avec TF1 ou prendra-t-elle cet amant qu'elle évoquait il y a peu ? Rien ne semble décidé jusqu'ici. Elle annonce : "Je prends mon temps. Je suis approché par des gens très différents. On m'a proposé un format qui ne sera pas forcément diffusé sur TF1 mais qui m'intéresse à animer. La porte est ouverte. J'ai envie de nouveautés, de vibrer...et puis on n'est pas mariés à vie." Et l'animatrice ne se ferme pas à d'autres propositions de l'extérieur : "Je suis très motivée par l'extérieur ! Je produis des documentaires pour le groupe M6, j'ouvre un département fiction dans ma boîte de production et je suis amené à faire des choses avec d'autres gens. Sur TF1, il n'y a plus de magazines car ça ne les intéresse pas! L'avenir n'est peut-être pas sur TF1. On verra... Si demain je ne suis plus satisfaite, je prendrais les décisions qui s'imposent." C'est dit !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel