Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Catherine Deneuve, la mort de sa soeur Françoise Dorléac : "Le drame de ma vie"

À la fois bouleversante et pudique, l'actrice évoque cette immense douleur pour "Madame Figaro".

Catherine Deneuve avait 23 ans quand sa soeur, Françoise Dorléac, décède à l'âge de 25 ans après un violent accident de voiture. Nous sommes en 1967, les deux jeunes femmes venaient de tourner dans Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy. En couverture du magazine Madame Figaro, à l'occasion du prix d'honneur qu'elle va recevoir au Festival Lumière, l'actrice, pour ne pas dire l'icône, revient sur cette déchirure qui a marqué sa vie à jamais.

À lire aussi

Comment parler de la mort d'un être aussi cher, à un âge aussi jeune ? "C'est moins difficile depuis que j'ai donné une longue interview pour un documentaire [Elle s'appelait Françoise d'Anne Andreu en 1996]. J'étais réticente, mais je ne le regrette pas. Ce n'est pas ce qui a continué à la faire vivre : elle a toujours de très nombreux et fervents admirateurs – ce qui me touche beaucoup , elle est restée très présente et très actuelle. Elle était tellement moderne avec ses jeans et ses chemises blanches ouvertes... Sa disparition reste le grand drame de ma vie, c'est la chose la plus douloureuse que j'aie vécue...", confie Catherine Deneuve, entre pudeur et émotion.

Le magazine Madame Figaro du 7 octobre 2016
Le magazine Madame Figaro du 7 octobre 2016


Et si Françoise Dorléac était encore parmi nous, quelle actrice serait-elle devenue ? "Nous n'avions que dix-huit mois de différence, nous étions proches, complices. Je n'ai jamais senti aucune concurrence entre nous. Oui, je me demande quelle actrice elle serait aujourd'hui, comment elle serait physiquement, si elle aurait continué le cinéma ou adopté le théâtre comme point d'ancrage. Je me demande aussi si nos rapports seraient restés les mêmes. Oui, cela me travers l'esprit de temps en temps."

Après la disparition tragique de sa soeur, Catherine Deneuve a poursuivi sa carrière dans le cinéma, évoluant à travers les décennies, "gâtée" par le septième art comme elle le dit. Certes, la mère de Christian Vadim et de Chiara Mastroianni on reconnaîtra leurs pères à leurs patronymes , a pu connaître des moments de doutes, n'a pas pu tourner avec Hitchcock car il est décédé avant que leur projet se concrétise et aurait aimé jouer le rôle d'Isabelle Huppert il y a dix ou quinze ans dans Elle de Paul Verhoeven. Toutefois elle continue encore aujourd'hui de décrocher des rôles magnifiques. En témoignent ses prestations pour Emmanuelle Bercot dans Elle s'en va et La Tête haute. En tournage avec son ami Gérard Depardieu dans Bonne Pomme de Florence Quentin, elle continue d'écrire sa légende dans le cinéma.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Madame Figaro du 7 octobre

Les Demoiselles de Rochefort - extrait avec Catherine Deneuve et Françoise Dorléac
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel