Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg : la divine Antichrist récompensée à Cannes... Retour sur son parcours !

Charlotte Gainsbourg et Serge Gainsbourg, tenant son César du meilleur espoir pour L'Effrontée en 1986
36 photos
Lancer le diaporama
Charlotte Gainsbourg et Serge Gainsbourg, tenant son César du meilleur espoir pour L'Effrontée en 1986
Lors du 62e Festival de Cannes, Isabelle Huppert et ses jurés remettent le prix d'interprétation à Charlotte Gainsbourg pour sa prestation dans Antichrist. L'héroïne fragile et torturée par Lars von Trier a bluffé le jury et l'ensemble de la Croisette. Le film ne fait pas l'unanimité mais Charlotte oui. Tandis que Björk avait juré de ne plus faire de cinéma après Dancer in the dark du réalisateur danois, Charlotte le remercie pour cette expérience qu'elle qualifie elle-même d'extrême. Avec cette récompense, le talent de Charlotte Gainsbourg est consacré au bout de vingt-quatre ans de carrière.

Charlotte, enfant star, enfant d'artistes

Serge Gainsbourg et Jane Birkin forment un couple fascinant durant les années soixante. Sulfureux et provocateurs, le poète et sa muse ont une fille, Charlotte, née le 21 juillet 1971. De sa mère elle hérite sa douceur lunaire, sa voix discrète et sa silhouette longiline. De son père, elle garde l'audace, la finesse et la propension à ne jamais être là où on l'attend. Garçon-manqué fasciné par un père imposant, Charlotte Gainsbourg cède à tous ses caprices d'artiste, quitte à provoquer des polémiques. Le clip de Gainsbourg, Lemon Incest, joue sur le fil de leur relation et révèle au grand jour la fusion parfois dérangeante entre l'homme et sa fille.

2 avril 1991, Serge disparaît. Cinq ans avant, il lui avait composé l'album Charlotte for ever. Sa mort endeuille la France. Lors de son enterrement Isabelle Adjani, Françoise Hardy, Patrice Chéreau, Renaud, Johnny Hallyday et les ministres Jack Lang et Catherine Tasca se joignent à la douleur de sa famille. Catherine Deneuve lit le texte "Fuir le bonheur de peur qu'il se sauve". Une souffrance d'autant plus difficile pour Charlotte Gainsbourg que la légende de son père hante toutes les mémoires.

L'influence de la musique

La musique qui a baigné son enfance dirige une partie de sa carrière. Sa voix fragile s'associe aux rythmes et aux mots brillants de son père mais plus tard, elle s'offre les services de de Air, Neil Hannon et Jarvis Cocker pour son abum 5:55. Elle prépare actuellement un disque avec Beck.

Mon mari est un acteur


En 1991, le réalisateur Eric Rochant tourne Aux yeux du monde, un film fort sur un jeune homme désespérément amoureux qui prend en otage un bus d'enfants. Le film est un choc, c'est aussi une rencontre, celle de Charlotte et Yvan Attal. La jeune actrice devient sa muse et c'est ainsi qu'il tourne Ma femme est une actrice, ode à son amour pour Charlotte qui sort sur les écrans dix ans après leur rencontre. Trois ans après, il la dirige dans Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Une nouvelle fois, il sublime sa femme et la mère de ses deux enfants, Ben, presque douze ans et Alice, 6 ans. Les rumeurs de séparation, comme pour tout couple médiatisé, les touchent mais dix-huit ans après le coup de foudre, ils sont toujours aussi amoureux.

Une carrière discrètement menée

Dès son premier rôle en 1984 devant la caméra d'Elie Chouraqui, Charlotte illumine la pellicule de sa discrétion et de sa timidité. Charlotte ne parle pas, elle chuchote et pourtant elle s'impose sur l'écran. En 1987, Claude Miller la fait tourner dans L'Effrontée et elle obtient le César du meilleur espoir. Jamais cette récompense n'avait été aussi prometteuse. Durant la cérémonie, elle partage ses larmes avec son père, tellement fier. La scène restera ainsi dans les annales des Césars. Miller lui offre quelques années plus tard un nouveau rôle d'écorchée vive qui, une fois de plus, fait mouche dans La Petite Voleuse.

Une drôlerie lunaire

Son apparence fragile fait croire qu'elle ne peut endosser que des rôles dramatiques et torturés. Que nenni, elle s'essaie dans des genre plus léger comme la comédie romantique avec Love etc. en 1996 et surtout La Bûche de Danièle Thompson pour lequel elle remporte un nouveau César, celui du meilleur second rôle en 2000. Michel Gondry, cinéaste ultra-créatif la choisit pour sa romance décalée et elle fait face à Gael Garcia Bernal. Mais son plus beau rôle comique est celui de Prête-moi ta main. En fausse fiancée d'Alain Chabat, elle provoque l'hilarité générale avec ses répliques cultes. Charlotte Gainsbourg est une actrice française aux multiples facettes.

Le monde et Charlotte

Le monde du cinéma la consacre en plusieurs étapes comme actrice incontournable. Elle est membre du jury en 2001 du Festival de Cannes, l'année où la magnifique Chambre du fils de Nanni Moretti reçoit la Palme d'Or. En 2009, c'est l'Académie des Césars qui la désigne comme présidente. Une tâche qu'elle accomplit avec sa grâce et sa timidité légendaire... Une soirée qui ne sera pas sous le signe de la prétention.

Une icône...

Brindille fragile, Charlotte Gainsbourg est un modèle parfait pour les créateurs et c'est Gérard Darel qui en fait son égérie. Toutes les filles veulent porter le sac de Charlotte, toutes les filles veulent la légèreté et le charme de la jeune femme.

...au niveau international

Avec sa double-nationalité, Charlotte tente des films internationaux. Jane Eyre en 1996 est un premier essai mais 21 grammes d' Alejandro González Inárritu assoit sa notoriété internationale dans ce drame avec Benicio del Toro, Naomi Watts et Sean Penn. En 2007, Todd Haynes la dirige dans I'm not there, biopic de Bob Dylan, dans lequel elle joue avec le regretté Heath Ledger.

La divine Antichrist

Qui aurait cru que la sensible Charlotte Gainsbourg aurait voulu tourner avec le tortionnaire danois, Lars von Trier ? Pourtant, elle veut accomplir cette "expérience la plus intense, douloureuse et excitante jusqu'à maintenant" avec l'Antichrist. Présenté en compétition durant le 62e Festival de Cannes, ce long métrage soulève rapidement des critiques et des polémiques. Violence gratuite, misogynie, tout y passe. Malgré tout, Charlotte en est fière, fière d'avoir su repousser ses limites pour la beauté du Septième art. Son travail a été récompensé par le prix d'interprétation.

Avec ce rôle traumatisant, elle rend d'une certaine manière honneur à son père de qui elle dit : "J'espère qu'il aurait été fier de moi, fier et choqué j'espère". Sa mère, Jane, l'a suivie durant ce tournage éprouvant et a pleuré de joie à l'annonce de la récompense. Elle s'est confiée au Parisien : "Quand elle tournait Antichrist en Allemagne, moi j'étais à Montpellier avec Jacques Rivette. On s'en voyait des textos par dizaine. " Soutenue par ses proches durant cette aventure, elle sait aussi qu'elle a été loin dans la forme.

Sur Europe 1, l'actrice a parlé du ressenti de son fils, un collégien qui découvre le monde des adultes : "Mon fils m'a déjà dit qu'on l'emmerdait à l'école, il m'a demandé si on ne pouvait pas couper la scène où on couche ensemble pendant la bande-annonce mais sachant que j'avais gagné, il m'a dit que ça effaçait tout, que ce n'était pas grave." Ben a visiblement suivi le chemin de sa mère, celui d'affronter la vie avec un regard audacieux, de repousser ses limites sans prétention et avec courage.

Vingt-trois ans après L'Effrontée, Charlotte Gainsbourg est une femme symbole d'indépendance artistique, de discrétion fascinante et de courage. Son prix est sa consécration amplement méritée.


Samya Yakoubaly
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Charlotte Gainsbourg sexy en mini-jupe flashy, l'actrice affiche un corps de rêve