Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Starmustang : le livre qui déchire la famille Sirkis, du groupe Indochine...

Nicola Sirkis
3 photos
Lancer le diaporama

Christophe Sirkis, frère aîné de Nicola, leader d'Indochine, a décidé de sortir de l'ombre : dans son livre Starmustang, paru hier dans le commerce, il revient sur son enfance et son adolescence au sein de la famille Sirkis, évoque l'histoire d'Indochine telle qu'il l'a vécue et aborde un sujet qui lui tient à coeur : le décès de son petit frère Stéphane, jumeau de Nicola, en 1999.

Dans une interview au Parisien-Aujourd'hui en France, Christophe Sirkis revient sur les raisons qui l'ont poussé à écrire cette autobiographie : "Il y a des choses qui m'ont profondément choqué avant et après la mort de mon petit frère Stéphane", dit-il. Avec Starmustang, il veut faire la lumière sur ce drame, et sur ces choses "immorales" et "égoïstes" qui entourent ce décès. Il s'attarde en particulier sur l'attitude de son frère Nicolas, le vrai, avec un "s", vis-à-vis de Stéphane, et ne l'épargne pas...

Durant les 160 premières pages de son récit, Christophe Sirkis revient sur son enfance et son adolescence aux côtés des jumeaux Stéphane et Nicolas. Bruxelles, où ils ont vécu, le pensionnat, trop strict, la découverte de la musique, du rock'n'roll... Petites tensions et grands drames familiaux sont également abordés, comme le départ de la Belgique après le divorce des parents, entre lesquels les trois fils devront prendre parti, ou l'entente de Christophe avec les jumeaux. A l'adolescence, lorsque les caractères s'affirment, Christophe Sirkis décrit son frère Stéphane comme "tendre, plus gentil et plus réservé", alors que Nicolas est déjà "charmeur" - il a "conscience de disposer [...] d'un pouvoir de séduction" qu'il utilise auprès des adultes. Stéphane, le premier, s'intéresse à la musique, ce qui le rapproche de Christophe.

La vie des trois frères seuls avec leur mère est émaillée de tensions, elle a tendance à "tout accepter venant de Nicolas", qui se fait de plus en plus moqueur vis-à-vis de son frère aîné. Puis, progressivement, Stéphane se rapproche de Nicolas. Ensemble, ils écoutent de la musique punk, ce qui les éloigne de Christophe, l'amateur des 60's. Parfois, il joue de la guitare avec Stéphane, admet aussi "succomber au charme" de Nicolas... Rapidement pourtant, Stéphane se retrouve pris entre ses deux frères, qui ne s'entendent pas. Christophe s'éloigne peu à peu d'eux.

A partir de 1979, milieu de son récit, Christophe Sirkis est témoin de l'aventure Indochine qui commence pour ses frères. Stéphane, au début, ne fait pas partie du groupe, mais Nicolas finit par l'y intégrer, car il se rend compte qu'il "ne peut s'en sortir tout seul, même s'il affiche le désir impatient de devenir [...] une célébrité", selon son frère aîné. Christophe participe cependant à sa manière à l'évolution du groupe, en travaillant sur l'élaboration des clips, et donne sa vision des conflits internes, de la position, un peu à l'écart, de Stéphane, du rôle de leader de Nicolas... De 1988 à 1993, Christophe Sirkis s'éloigne du succès étourdissant et envahissant de ses frères.

Lorsqu'il revoit Stéphane, il découvre sa toxicomanie. Il "s'était perdu dans cette spirale infernale de la notoriété", explique-t-il au Parisien. Christophe se tourne alors vers Nicolas, lui demande d'arrêter le groupe, le temps que Stéphane se soigne : "on verra ça", voilà la réponse de Nicolas. Stéphane fait de plus en plus le figurant au sein d'Indochine, une situation qu'il vit très mal. Le 27 février 1999, il est emporté par une hépatite foudroyante. Et Christophe Sirkis de s'emporter dans son interview : "Je me sens responsable de ne pas avoir tapé sur la table". Concernant Nicolas, il ajoute : "Quelques semaines après la mort de Stéphane, la tournée d'Indochine a démarré et son décès a beaucoup contribué à ce succès". Pour lui, la mort de son frère aurait donc été utilisée au profit de la notoriété d'Indochine. Il conclut en parlant de son autobiographie : "Ce n'est pas un règlement de comptes, c'est ma version de l'histoire telle que je l'ai vécue".

Nicola Sirkis, qui de son côté sort l'album La République des Météors avec Indochine le 9 mars et prépare une tournée, donne sa version des faits à Rolling Stone : "[...] continuer le groupe m'a servi de thérapie". Il qualifie de "cruel" le fait que la mort de son frère Stéphane ait "généré un capital sympathie, une sorte de curiosité morbide", et compare dans Paris Match sa situation à celle de Catherine Ringer des Rita Mitsouko, à qui personne n'a reproché de continuer après la disparition de Fred Chichin. Il ne souhaite pas faire de commentaires sur le livre de son frère Christophe, il ponctue simplement : "Être sur scène après un drame absolu m'a sauvé".

 

Christophe Sirkis, Starmustang. Ed. Balland, 360 pages, 21 €.

 

CM

 

Candice et Jeremy (Koh-Lanta) étaient à Mayotte pour suivre les éléctions de Miss - Instagram, 24 août 2018
Ahmed Sylla en interview pour "Purepeople", 2018
Jean-Claude Van Damme - "ONPC", samedi 30 juin 2018, France 2
La bande-annonce de "Pékin Express : La Course infernale" (M6).
Marion Game (Huguette) répond aux questions de Purepeople.com - 2018
Cyril Hanouna évoque Alain Chabat dans "Touche pas à mon poste" diffusé jeudi 27 septembre 2018 - C8
Rosita dit ses 4 vérités à Erica - "4 Mariages pour 1 lune de miel", TF1, 3 août 2018
Kendji Girac évoque sa notoriété dans "C à vous" - France 5, 18 septembre 2018
Extrait de l'émission "Noubliez pas les paroles" du 8 août 2018 - France 2
Candice et Jeremy (Koh Lanta) étaient présent lors de l'éléction de Miss Mayotte - Instagram, 24 août 2018
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel