Recevoir les actus de mes stars préférées par email
OU
> voir un exemple > CGU
Chez les DJ, la French Touch a la cote !

Chez les DJ, la French Touch a la cote !

1/12
News publiée le Vendredi 24 Avril 2009 à 21:09
Lancer le diaporama

David Guetta, Bob Sinclar et Martin Solveig, la "dream-team" des DJ français aujourd'hui. Dans cette photo : Bob Sinclar, David Guetta, Martin Solveig

Ils sont âgés de 30 à 40 ans, n'ont pas forcément le physique d'acteurs hollywoodiens, font de la musique mais ne chantent pas, et sont payés au minimum 10 000 euros à chacune de leurs apparitions. Ils s'appellent Bob Sinclar, Martin Solveig ou David Guetta, ils sont DJ, spécialisés dans la house music, et ils symbolisent le succès international de la French Touch dans les clubs du monde entier. Petit retour en arrière sur la naissance d'un mouvement faiseur de stars.

Les débuts de la vague "french touch"

Pour retrouver les premiers frenchies à réussir à exporter leur musique electro hors de nos frontières, il faut regarder du côté des duos formés dans les années 90 : Air et Daft Punk, les précurseurs du son "french touch" aujourd'hui devenus mondialement connus. Air accède à la consécration en 1999, avec la BO du premier film de Sofia Coppola, The Virgin Suicides, tandis que les masqués de Daft Punk se font connaître dès 1997 avec leur premier album Homework, l'alliance inédite de sons electro, techno et house conquérant immédiatement un public international. L'electro version française commence à être reconnue, et ouvre la porte à un nouveau type d'artistes : les DJ.

L'un d'entre eux, aujourd'hui star internationale des clubs et remixeur renommé, a d'aileurs été lancé par Thomas Bangalter, la moitié de Daft Punk : en 1998, celui qui s'appelle encore "Chris the French Kiss" et n'est alors que producteur imagine un concept, celui de Bob Sinclar. Ce pseudonyme, inspiré du rôle de Jean-Paul Belmondo dans le film Le Magnifique, est à l'origine destiné à nommer un album unique qui regrouperait les morceaux de plusieurs DJ anonymes. Il convainc Bangalter d'y participer avec un morceau, Gym Tonic, sur lequel radios et majors flashent immédiatement : la carrière de Christophe Le Friant, qui adopte définitivement le pseudonyme de Bob Sinclar et commence à mixer dans les clubs du monde entier, est lancée.

David Guetta, lui, s'est formé tout seul. Commençant à jouer des platines dès l'âge de 17 ans, il tourne dans les clubs parisiens avant de se convertir en organisateur de soirées, d'abord avec son compère Kien puis avec sa femme Cathy, ancienne serveuse du club les Bains Douches. Reconnu dans la capitale pour ses soirées au Bataclan, au Palace et aux Bains Douches, le couple commence à se faire connaître dans le monde à partir de 2002 avec le lancement des soirées-concept F*** Me I'm Famous.

Le petit dernier des DJ frenchies devenus stars, c'est Martin Picandet, alias Martin Solveig. Commençant comme David Guetta comme DJ dans des clubs parisiens et notamment au Palace, il accède à la notoriété grâce à... Bob Sinclar, qui lui commande le morceau Edony pour sa compilation Africanism, qui devient rapidement un tube.

Stars mondiales des clubs... et des salaires !

Devenus stars mondiales du clubbing et du remix, Bob Sinclar, David Guetta et Martin Solveig forment le trio de tête de la vague french touch qui déferle dans la musique electro. Leurs prestations live s'arrachent, leurs talents de remixeurs aussi, et leur seul nom suffit à augmenter la notoriété de la compilation sur laquelle ils figurent, ou de la soirée dans laquelle ils mixent.

Augmenter la notoriété, mais pas seulement... Les salaires suivent aussi ! Pour Bob, David et Martin, les clubs et discothèques, qui doivent par ailleurs faire face à une baisse généralisée de la clientèle due à de nombreux facteurs (crise économique, restrictions sur l'alcool et le tabac...), sont prêts à débourser d'énormes sommes afin de s'attitrer leurs services le temps d'une soirée. Ce sont des têtes d'affiche, qui font vendre et attirent les foules. Les rois de la nuit sont donc payés au minimum 10 000 euros le set (qui dure en général deux heures) pour enflammer les dance-floor et faire de la soirée organisée une affaire rentable. 10 000 euros, c'est un salaire minimum, mais pour les grandes occasions, David Guetta peut voir sa soirée rémunérée jusqu'à 40 000 euros !

C'est par exemple le cas pour ses sets au Pacha, le club le plus branché d'Ibiza, dont David est devenu résident depuis l'année dernière, une consécration pour un DJ qui voit ainsi sa notoriété et son image largement élargies grâce à ce paradis de la fête et de l'electro. La renommée de ces premières stars françaises de l'electro s'étend aujourd'hui au-delà de leurs talents de DJ en soirée : David Guetta a ainsi fondé avec sa femme Cathy un véritable empire, depuis le concept F*** Me I'm Famous à tous les produits dérivés qui en sont tirés (compilations...). Il a de plus été le premier DJ français à figurer dans le classement des 100 meilleurs DJ réalisé par la magazine anglais DJ Mag, atteignant même la 5e place de ce classement en 2008 !
Bob Sinclar, installé à Los Angeles, a acquis, outre son rôle de DJ, une solide réputation de remixeur-producteur, via son label Yellow Productions. Il est à l'origine de succès comme les compilations Africanism, et les artistes estampillés Sinclar sont en général promis à un bel avenir.
Martin Solveig, dont la carrière a décollé plus récemment mais ne fait pas moins partie de la "dream-team" des DJ français, a déjà 4 albums à son actif depuis l'accès à la renommée internationale en 2002, et a été promu chevalier des Arts et Lettres en 2008, recevant en 2009 une Victoire de la Musique dans la catégorie Musique Electronique ou Dance de l'Année.

Concurrence acharnée et nouvelle vague

Le succès international de ce trio de tête des DJ français s'est accompagné d'un engouement sans précédent pour la musique electro, et d'autres poids lourds du mix font concurrence aux frenchies, confortablement installés dans le paysage depuis quelques années. Les premières places du top 100 des meilleurs DJ sont ainsi systématiquement occupées depuis quelques années par les néerlandais Tiesto et Armin Van Buuren ainsi que par l'Allemand Paul van Dyk.
L'Allemand Sven Väth et l'Anglais Carl Cox, figures du milieu de la nuit, présents chaque année dans le classement des meilleurs DJ de DJ Mag, sont également des emblèmes des soirées d'Ibiza, où chacun est résident dans l'un des grands clubs de l'île, l'Amnesia et le Space. Concurrence acharnée donc entre les stars de la nuit dans les clubs de l'île, mais aussi plus généralement, les artistes rivalisant d'originalité ou... de sens du business, à coups de compilations, productions, remixes et produits dérivés.

Du côté des Français, cependant, une poignée de nouveaux venus tirent leur épingle du jeu et sont propulsées au rang de stars en devenir : David Vendetta, devenu DJ en 2000, est de plus en plus demandé depuis son remix en 2006 du tube de Donna Summer Love to Love You Baby, tandis que Laurent Wolf, avec le déjà culte No Stress, est le roi des dancefloors, roi des charts en devenir.
D'autres DJ, plus pointus et aux titres moins calibrés, n'ont pas accédé à la renommée internationale mais restent considérés comme des précurseurs dans leur domaine et inspirateurs des stars françaises de l'electro d'aujourd'hui : Laurent Garnier ou Antoine Clamaran mixent depuis les années 80.

Précurseurs comme stars internationales et créateurs de blockbusters qui font bouger les clubs de la planète, la vague electro french touch a désormais ses vedettes, et la relève est assurée. Le label "made in France" est aujourd'hui très demandé !

C.M.

 

Alicia Keys, gravure de mode à Paris, star accessible pour ses fans.

Faire un lien vers cet article

Laisser un commentaire

comments powered by Disqus

Actu people du jour

  • Magalie Madison : Son petit ami viré de ''Premiers Baisers'' après leur rupture

    13:06 Magalie Madison : Son petit ami viré de ''Premiers Baisers'' après leur rupture

  • 12:50 Saint Laurent, la bande-annonce : Gaspard Ulliel magnétique avec Léa Seydoux

  • 12:13 François Hollande blague sur un mariage avec Julie Gayet... Les astres s'en mêlent

  • 11:53 Secret Story 8 : Le nouveau générique déçoit !

  • 10:41 L'amour est dans le pré 2014 : Aude s'en va en larmes, Aurélien in love

  • 21/07 Ian Somerhalder et Nikki Reed amoureux ? Une balade très complice...

Plus d'articles sur ce thème

People dans l'actu

PURE FOCUS