Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christine Bravo a échappé à trois tentatives de viol: "C'était monnaie courante"

L'animatrice n'a jamais oublié...

Courant février, un documentaire intitulé La Télé de Bravo consacré à la carrière cathodique de Christine Bravo sera diffusé en prime time sur C8. En amont de cette diffusion, la star de 61 ans a accepté de répondre aux questions de Télé Loisirs... et a fait une révélation terrible.

En plein mouvement #BalanceTonPorc et après l'affaire Weinstein, Christina Bravo a révélé qu'elle avait subi trois tentatives de viol dans sa vie... dont une dans les locaux de TF1.

"C'était il y a vingt-cinq ans. Un homme, dont je ne donnerai jamais le nom, m'a enfermée dans son bureau, et a arraché mon soutien-gorge. J'ai hurlé, ça m'a sauvée", a raconté celle qui officie désormais sur Chérie 25, dans Sous les jupons de l'histoire. Et de regretter l'attitude de son entourage professionnel d'alors : "Les gens avaient la tête baissée quand j'ai pu sortir. Il n'y avait aucune solidarité envers les femmes à l'époque. Ce genre d'incident était monnaie courante."

Pour autant, Christine Bravo ne souhaite ni dénoncer son agresseur ni l'attaquer en justice. "Si le harceleur est décédé, ses enfants n'ont pas à le savoir. S'il est toujours vivant, il y a prescription et, en plus, on risque de se faire attaquer en diffamation", a-t-elle argumenté. D'autant plus que la sympathique sexagénaire estime s'être vengée comme il fallait à l'époque ! "J'estime que le coup de genou que je lui ai asséné ce jour-là dans les parties génitales m'a remboursée. Je n'ai pas été une vraie victime", a-t-elle assuré.

Une période révolue ? On l'espère...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon