Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Claire Diterzi : Lambert Wilson s'essaie à l'opéra dans un clip époustouflant !

15 photos
Lancer le diaporama

Claire Diterzi possède un univers décalé, tellement décalé qu'on a du mal à la suivre parfois dans ses délires. Elle chante comme personne, et puis elle ne fait rien comme personne. Elle s'entoure des bonnes personnes, mais n'abuse de personne. Son art, elle le travaille, elle le doit à son talent, car il n'y a pas que le travail.

Son quatrième album en solo s'appelle Rosa la rouge, est sorti le 18 mai 2010 chez Naïve Records, et succède aux non négligeables mais discrets Boucle (2006), Requiem for Billy the Kid (2007), qui est la bande originale du film du même nom, et en 2008, Tableau de chasse. Rosa la Rouge est d'ailleurs la bande sonore du spectacle homonyme dédié à Rosa Luxemburg que Claire Diterzi a co-écrit et joué dans une mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo en mai 2010 au Théâtre du Rond-Point à Paris puis en tournée.

Pour ce dernier album, elle a sorti son premier single, Rosa la rouge, qu'elle a clipé. Une folie. La chanteuse de 39 ans y décortique une guitare, puis une mitraillette, qu'elle assemble ensuite.

C'était chouette, c'était original. Mais là. Avec ce nouveau clip... C'est au delà de tout ce que l'on a l'habitude de voir et d'entendre. Aux marches du palais est un duo qu'elle a fait avec l'acteur Lambert Wilson.

La chanson est incroyable, chantée tout au long comme du classique, de l'opérette, fluide, fantaisiste, désespérément rétro. Lambert Wilson y donne de la voix, et qu'est-ce qu'il chante bien !

Claire Diterzi, si elle ne comble pas votre envie de décadence, d'originalité, ou votre besoin d'aimer quelque chose que personne ne connaît encore (comme Barbra Streisand de Duck sauce en son temps avant que Ramzy et André Manoukian se l'approprient), eh bien il vous reste juste à lire cette anecdote. Certains doivent s'en souvenir mais il est de bon ton de la remettre au goût du jour.

Depuis octobre 2010, Claire Diterzi est la première chanteuse de musique dite actuelle à obtenir une résidence à la Villa Médicis à Rome. Parmi les quatre lauréats 2010 dans la catégorie musique, elle figurait aux côtés de Magic Malik, jazzman, et deux compositeurs Geoffroy Drouin et Gilbert Nouno. Dès le 4 juin, bien évidemment, une vague de protestations de la part de pointilleux qui peuplent le monde de la musique contemporaine, est née, avec pour arme une lettre ouverte au Ministre la culture, Frédéric Mitterrand. Très inquiets, ils ont fait part de leur peur du "désintérêt pour l'art non directement rentable au profit d'une production artistique qui, séduisante par essence, a la faculté de mettre tout le monde d'accord sans aucun effort". Bien heureusement, une contre-pétition a vu le jour, titrée : "Soutien à la création musicale : oui ! et sous toutes ses formes".

Ils ont bien fait ces gens-là de défendre Claire Diterzi. Les autres se mordront les doigts en regardant ce clip, Aux marches du palais.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel