Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dakota Fanning, trop sexy à 17 ans et censurée : ''C'était très perturbant''

La publicité du parfum  Oh, Lola !  de Marc Jacobs, objet du scandale au Royaume-Uni en 2011.
18 photos
Lancer le diaporama
La publicité du parfum Oh, Lola ! de Marc Jacobs, objet du scandale au Royaume-Uni en 2011.

Le 23 avril, Dakota Fanning sera à l'affiche de Night Moves. Dans le film de Kelly Reichardt, la jeune actrice de 20 ans incarne, face à Jesse Eisenberg, une jeune militante écologiste sur le point de devenir écoterroriste. Un film décrit par sa réalisatrice comme un "petit thriller". Petit mais remarqué et couronné du Grand Prix au dernier Festival du film américain de Deauville. Pour le rôle, Dakota Fanning a teint ses beaux cheveux blonds et arbore un look pour le moins casual... loin, très loin de l'image de la petite poupée glamour de Marc Jacobs qui choquait l'Angleterre il y a quelques années. Interrogée cette semaine dans les Inrockuptibles, l'actrice revient sur ce "drôle" d'épisode, qu'elle qualifie de "perturbant".

En 2011, Dakota Fanning devient en effet l'égérie de Marc Jacobs et de son parfum Oh, Lola !. La jeune actrice n'a alors que 17 ans, mais elle en fait beaucoup moins dans la campagne signée Juergen Teller qui la fait poser assise avec, entre les jambes, un énorme flacon du parfum dont le bouchon est une fleur. Bien que rose, l'image à lumière crue et la réputation sulfureuse du photographe provoquent un certain émoi et même la censure au Royaume-Uni. La campagne est interdite par l'ASA (Advertising Standards Authority, organisation régulatrice de la publicité en Grande-Bretagne) : "Nous avons considéré que la longueur de sa robe, sa jambe et la position du flacon attiraient l'attention sur sa sexualité. Nous avons donc conclu que la publicité était irresponsable et risquait d'offenser."

À propos de cette polémique, Dakota Fanning déclare aux Inrocks, sur un ton "légèrement énervé" selon nos confrères : "C'était un moment très perturbant. Je ne comprends pas vraiment ce qui s'est passé. Tout le monde avait vu cette pub et n'y avait rien trouvé d'étrange. Six mois plus tard, l'interdiction est tombée pour des raisons mystérieuses. En tout cas, je n'ai aucun regret là-dessus. J'adore Marc Jacobs et Juergen Teller, qui avait pris la photo. On a beaucoup rigolé tous les trois avec cette drôle d'histoire."

Si Les Inrocks sont revenus sur cette polémique, trois ans après, c'est que Dakota Fanning venait justement de leur expliquer qu'elle entamait "une recherche sur la représentation de la femme dans la culture d'aujourd'hui, y compris dans le cinéma", à la Gallatin School de New York. Un thème plutôt bien choisi, en effet...

Les Inrockuptibles, en kiosques le 23 avril 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel