Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dan Carter : Rien ne va plus pour la star du rugby, après son ivresse

Dan Carter - Soirée Jaguar et Land Rover à l'occasion de l'ouverture du 119ème édition du Mondial de l'Automobile 2016 au Paris Expo Porte de Versailles à Paris, France, le 29 septembre 2016. © Veeren/Bestimage
16 photos
Lancer le diaporama
Dan Carter - Soirée Jaguar et Land Rover à l'occasion de l'ouverture du 119ème édition du Mondial de l'Automobile 2016 au Paris Expo Porte de Versailles à Paris, France, le 29 septembre 2016. © Veeren/Bestimage
Un écart de conduite qui commence à lui coûter cher.

Un sponsor en moins pour Dan Carter. Contrôlé ivre au volant de sa voiture dans la nuit du 15 au 16 février, alors qu'il circulait à vive allure non loin de la plus belle avenue de Paris, les Champs-Élysées, le célèbre rugbyman néo-zélandais de 34 ans vient de perdre un contrat juteux: ambassadeur Land Rover, la star du ballon ovale a été lâchée par la la marque automobile. Une mauvaise nouvelle qu'il a lui-même annoncée sur sa page Facebook. "Sans surprise, Land Rover, qui pour une excellente raison préconise le zéro alcool avant de conduire, a annulé son contrat (de parrainage) avec moi", a publié le double champion du monde (2011 et 2015) le 20 février.

Mesurant la gravité de sa faute, Dan Carter a choisi d'exprimer ses regrets et de présenter ses excuses sur Facebook. "Je suis sûr que beaucoup d'entre vous ont vu les gros titres. Je n'ai aucune excuse. J'ai fait une erreur grossière de jugement et j'ai laissé tomber mon club, mes supporters et surtout, le plus important, ma famille. La procédure va suivre son cours et je ferai face aux conséquences. Je suis simplement content que personne n'ait été blessé. Désolé", a partagé le demi d'ouverture du Racing 92.

Actuellement en Nouvelle-Zélande, Dan Carter doit être prochainement convoqué devant un tribunal et risque jusqu'à 4.500 euros d'amende, deux ans de prison et une suspension ou annulation de permis de conduire pouvant atteindre trois ans.

Arrivé en France en novembre 2015, l'ex All Black s'est récemment trouvé impliqué dans un scandale appelé "affaire des corticoïdes". Des traces de ladite substance avaient été retrouvées lors de contrôles effectués au moment de la dernière finale du Top 14 (Racing – Toulon 29-21) qui s'est jouée le 25 juin 2016 au Camp Nou de Barcelone. Dan Carter avait finalement été blanchi quelques mois plus tard puisque sa consommation de corticoïdes était due à la réalisation d'infiltrations.

Actuellement en convalescence pour soigner une blessure aux aducteurs, l'ouvreur néo-zélandais devrait reprendre du service avec le Racing. Il est attendu pour un entraînement avec son club francilien lundi prochain afin d'évaluer son état physique en vue des prochaines rencontres. "On verra si on l'intègre pour Grenoble (le 4 mars) ou si on attend La Rochelle (11 mars)", a précisé Laurent Labit, l'entraîneur du Racing.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kanye West à bout de nerfs : il perd son sang froid et attaque un paparazzi !
Alec Baldwin perd une fois de plus son sang froid avec un photographe
Nadal superstar : le champion pose une année de plus avec sa coupe de Roland Garros