Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Daniela Lumbroso : Sa fille Lola brille à la Berlinale devant Fanny Ardant

Lola Bessis lors de la présentation de Picnic at Hanging Rock - Seasons 1 & 2 au 68e Berlin International Film Festival / Berlinale 2018, Zoo Palast, Berlin, le 19 février 2018.
18 photos
Lancer le diaporama
Lola Bessis lors de la présentation de Picnic at Hanging Rock - Seasons 1 & 2 au 68e Berlin International Film Festival / Berlinale 2018, Zoo Palast, Berlin, le 19 février 2018.
Lola Bessis est à l'affiche d'une série au casting international.

La Berlinale se poursuit et la compétition bat son plein. Lundi 19 février était notamment marqué par la présentation en grande pompe de la série Picnic at Hanging Rock dans laquelle joue une certaine Lola Bessis...

Cette jeune actrice n'est autre que la fille de Daniela Lumbroso. Et dans ce reboot du film culte de Peter Weir datant de 1975, elle donne la réplique à un beau casting dont Natalie Dormer (Hunger Games, Les Tudor) et Lily Sullivan (Galore). L'intrigue du long métrage iconique se déroule en 1900, en Australie. Les élèves d'une école privée pour jeunes filles partent en pique-nique au pied d'un immense rocher ayant été un lieu de culte aborigène. Alors que le soleil est à son zénith et que les filles s'abandonnent à la torpeur de l'après-midi, quatre d'entre elles s'aventurent dans un étroit défilé rocailleux, comme appelées irrésistiblement par le rocher. Hormis une ingénue qui s'enfuit, prise de panique, les trois autres pénètrent dans une cavité et disparaissent, en même temps qu'une de leurs enseignantes. Des recherches et des battues sont organisées pour les retrouver. Une seule des trois sera retrouvée vivante mais amnésique.

Également présenté ce 19 février, le film Ondes de choc a vu la grande Fanny Ardant faire crépiter les flashs. Le long métrage, réalisé par Ursula Meier, racontant comment, quelques minutes avant d'abattre froidement son père et sa mère, Benjamin Feller, un jeune homme de 18 ans apparemment sans histoire, envoie par la poste à sa prof de français son journal intime dans lequel il confesse et explique son double meurtre. L'enseignante se retrouve interrogée par la justice, puis bientôt confrontée à ses propres doutes. Et si son goût pour une littérature hantée par les tourments de l'âme humaine l'avait rendue aveugle sur la détresse de son élève, et sur ce qui se cachait derrière la prose fiévreuse qu'il lui avait fait lire bien avant son crime ?

Mais le grand événement de ce lundi à Berlin, c'était l'avant-première d'Otages à Entebbe, un thriller inspiré de faits réels piloté par José Padilha. Devant la caméra, et devant les photographes du tapis rouge berlinois, la divine Rosamund Pike, le local de l'étape Daniel Brühl et bien sûr le metteur en scène. Prévu dans nos salles le 25 avril, ce film est une nouvelle adaptation du raid d'Entebbe, au cours duquel deux Palestiniens et deux Allemands ont pris un avion en otage et l'ont détourné vers Entebbe (Ouganda). Sur place, ils ont demandé la libération de douzaines de Palestiniens et de prisonniers pro-Palestiniens.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Gwyneth Paltrow, sexy et souriante, elle vole la vedette à Iron Man !
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
Jessica Biel, la chérie de Justin Timberlake dévoile son arme secrète : un sourire ravageur
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel