Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

David Bowie : Un cancer du foie et six crises cardiaques

22 photos
Lancer le diaporama
David Bowie - Lazarus - Extrait de l'album "Blackstar", janvier 2016.
Le chanteur, disparu dimanche, était gravement malade.

David Bowie est mort le 10 janvier, entouré de son épouse Iman, de leur fille et de ceux qui comptaient pour lui. Son fils Duncan a rapidement confirmé la nouvelle. Selon le communiqué officiel annonçant son décès, le chanteur aux cent visages s'est battu pendant 18 mois contre un cancer. Un proche collaborateur révèle qu'il s'agit d'un cancer du foie, tandis que Wendy Leigh, auteure d'une biographie du chanteur parue en 2014, affirme que ces récentes années il aurait survécu à six crises cardiaques.

À lire aussi

Il a fait tous les efforts possibles pour terminer ces deux projets en temps et en heure, pour ne pas laisser la maladie gagner

Tony Visconti, producteur historique de Bowie, l'a confirmé : l'album Blackstar, paru quelques jours avant sa mort, est son cadeau d'adieu. En témoigne le clip troublant de la chanson Lazarus. Mais l'artiste ne travaillait pas seulement sur ce disque, mais aussi sur la comédie musicale, intitulée là encore Lazarus, présentée actuellement off-Broadway jusqu'au 19 janvier avec Michael C. Hall dans le rôle principal. Le spectacle est basé sur le roman L'Homme qui venait d'ailleurs, l'histoire d'un alien venu sur Terre dans l'espoir de trouver de l'eau pour sa planète. Dans les années 1970, Bowie avait incarné le rôle au cinéma. Cette comédie musicale est mise en scène par le Belge Ivo van Hove qui a raconté sa collaboration avec Bowie dans The Independant : "On a commencé à travailler ensemble sur Lazarus et, un jour, il m'a pris à part pour me dire qu'il ne pourrait pas toujours être là en raison de sa maladie. Il m'a alors dit qu'il souffrait d'un cancer du foie. Les acteurs ne le savaient pas et j'imagine que les musiciens qui enregistraient Blackstar avec lui non plus. Il a fait tous les efforts possibles pour terminer ces deux projets en temps et en heure, pour ne pas laisser la maladie gagner."

Sur BBC News, Wendy Leigh, qui publiait en 2014 Bowie: The Biography, a précisé sur l'état de santé de la star : "Il ne s'est pas battu contre un cancer... il a fait six crises cardiaques ces dernières années. C'est quelqu'un qui lui est très proche qui me l'a confié."

Mister Showbiz

Ami de longue date de David Bowie et coproducteur des albums Lodger (1979) et Outside (1995), le Britannique Brian Eno a révélé que le chanteur lui avait fait secrètement ses adieux dans un email envoyé une semaine avant sa mort. À BBC News, il a raconté : "La mort de David est une surprise totale, comme tout ce qui le concernait. Je ressens un énorme vide maintenant. On se connaissait depuis plus de quarante ans. Ces dernières années, lui installé à New York et moi à Londres, nous communiquions par email que l'on signait de noms inventés comme mister Showbiz, Milton Keynes, Rhoda Borrocks et le duc de l'Oreille, raconte le producteur. Il m'a envoyé un mail il y a sept jours. C'était drôle comme toujours, surréaliste et plein de jeux de mots et d'allusions, comme nous en avions l'habitude. Son message se terminait par cette phrase : 'Merci pour nos bons moments, Brian. Ils ne s'effaceront jamais.' Et c'était signé Dawn [l'Aube en français, NDLR]. Je réalise maintenant qu'il me faisait ses adieux."

David Bowie et son ami Brian Eno en 1994.
David Bowie et son ami Brian Eno en 1994.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel