Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

David Ginola revient sur son traumatisme : "Je trouve ça très malheureux, surtout pour mes enfants"...

Poursuivi pour abandon de famille, David Ginola s'est délibérément prêté à un exercice périlleux, en se confrontant à l'un de ses plus grands traumatismes... Un épisode vieux de plus de 16 ans, mais toujours pas enfoui suffisamment profondément, et qui a laissé des séquelles durables à plusieurs générations d'amateurs de ballon rond tricolores...

Bien avant qu'El Magnifico ne gagne son surnom grâce à ses remarquables performances au PSG, puis, surtout, de l'autre côté de la Manche où il fut désigné en 1999 meilleur joueur de l'année sous le maillot des Hotspurs de Tottenham, sa carrière avait connu un claquage dont elle aurait pu ne jamais se rétablir.

17 novembre 1993 : après une défaite purement honteuse à domicile face à l'inoffensive (en théorie) équipe d'Israël (2-3, deux buts israéliens aux 83e et 93e minutes), l'équipe de France de football joue sa qualification pour la Coupe du Monde 1994 face à la Bulgarie, contre laquelle elle avait connu au match aller une défaite houleuse. Le match couperet vire au cauchemar, par la faute de deux banderilles meurtrières de Kostadinov, dont la seconde dans les arrêts de jeu, comme vous pouvez le revoir ci-dessus - si vous êtes masochiste. La France n'ira pas au mondial (un traumatisme dont le spectre a d'ailleurs hanté la fin de la campagne des Bleus de Domenech)...

Dans ce naufrage collectif, tout le monde a sa part de responsabilité, tant le niveau de jeu des Bleus dans cette campagne était scandaleusement indigent. Même Jean-Pierre Papin, associé au King Cantona en attaque et remplacé par Ginola, s'était fait museler par les Bulgares dans ce match. Pourtant, un homme a servi de bouc émissaire : David Ginola, coupable d'avoir perdu, sur un centre trop long, le ballon qui amène le second but de Kostadinov après la remontée de tout le terrain.

Un mauvais souvenir encore bien présent à l'esprit du toujours beau gosse David Ginola, sur lequel s'est abattue la vindicte populaire, bien aidée par l'attitude désastreuse du sélectionneur de l'époque, Gérard Houllier, qui avait chargé son attaquant de "crime contre l'équipe".

Hier soir, ESPN Classic revenait sur cette page noire du football hexagonal : et tandis que les images du match passaient, avec les commentaires originaux du duo Larqué-Rolland, David Ginola ajoutait sa voix, anlysant et revivant les faits. "Y a du vent, je veux l'appuyer. C'est sûr que si c'était à refaire, on le referait différemment", se martyrise-t-il. Un exercice de psychanalyse édifiant rapporté par le journal L'Equipe, qui "s'amuse" également de certains éléments a posteriori, comme cette déclaration de JPP après son remplacement : "C'est bien de faire entrer quelqu'un de frais comme David. Il peut garder le ballon, en plus".

16 ans après, ce vieux démon poursuit l'intéressé : "Je pense qu'on se souviendra de moi comme celui qui a éliminé la France pour la Coupe du monde des Etats-Unis. Je trouve ça très malheureux, surtout pour mes enfants (...) Ils vont avoir eux-mêmes des enfants et dire, dans quarante, cinquante ans, que papy, il jouait au football. Qu'il y ait pas quelques cons qui viennent leur dire : 'Ah ouais, ton grand-père, c'est celui qui nous avait éliminés contre la Bulgarie en 94.' Je trouverais ça d'une imbécillité profonde."

Et L'Equipe de saluer la programmation de cet ESPN Certifié Classic : David Ginola, composé en deuxième partie par un retour sur son remarquable parcours...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel