Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Disparition d'Emiliano Sala : Vibrant hommage du FC Nantes à son champion

7 photos
Lancer le diaporama
Pour la toute première fois depuis la dispartion en mer de son ex-joueur Emiliano Sala, le club du FC Nantes a joué contre l'AS Saint-Étienne mercredi 30 janvier 2019. L'attaquant argentin a reçu de vibrants hommages de la part des deux camps, certains ne parvenant pas à retenir leurs larmes.

L'émotion était intense au stade de la Beaujoire mercredi 30 janvier 2019. Pour la toute première fois depuis la disparition d'Emialiano Sala survenue le 21 janvier 2019 dans les eaux de la Manche, le club du FC Nantes a rejoué, un retour sur la pelouse contre l'AS Saint-Étienne marqué par un match nul, mais surtout par de nombreux hommages à l'attaquant argentin de 28 ans.

À lire aussi

Avant et pendant la rencontre, joueurs et supporters des deux camps ont salué celui qui a disparu en avion il y a dix jours et dont le corps n'a pas encore été repêché, alors que les recherches reprennent après que des débris du Piper Malibu qui le transportait vers Cardiff (où il venait d'être transféré) ont sans doute été retrouvés. Si tous veulent garder espoir, bien que les chances d'une issue heureuse soient proches de zéro, les larmes n'ont pu être retenues. Celles de Yacine Bammou, ancien coéquipier d'Emiliano Sala, ou encore de Vahid Halilhodzic, l'entraîneur des Nantais.

Tandis que tous les Canaris portaient un maillot floqué Sala et un brassard vert à leur entrée sur le terrain, qu'une immense bâche où figurait le portrait de l'Argentin a été installée dans le rond central durant l'avant-match et des vidéos ont été diffusées sur les écrans du stade, aucune minute de silence. La famille d'Emiliano Sala l'avait demandé. Le public a malgré tout entonné des chants à la gloire de l'attaquant disparu.

Parce qu'Emiliano Sala portait le numéro 9 sous les couleurs nantaises, le match a ensuite été interrompu à la 9e minute. C'est à ce moment que de nombreuses larmes ont coulé, dont celles de Vahid Halilhodzic. "Je crois que c'est le match le plus dur de ma vie. Ce match nul est une victoire. On l'a arraché avec l'esprit d'Emiliano. J'espère qu'un jour il y aura un trophée qui portera son nom. Ce n'était pas Messi sur le terrain. Mais dans la combativité, c'était un Messi humain. On ne l'oubliera jamais. C'était impossible", a déclaré l'entraîneur des Canaris à l'issue de la rencontre. Un témoignage bouleversant repris par Le Parisien dans son édition du 31 janvier 2019.

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel