Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Django Unchained : Spike Lee trouve le film de Quentin Tarantino 'irrespectueux'

4 photos
Lancer le diaporama

Les choses s'annoncent plutôt bien pour le dernier film de Quentin Tarantino, Django Unchained, même si le tournage n'a pas été de tout repos entre les départs d'acteurs, la mégalomanie du réalisateur et sa sortie repoussée. A présent, fort de cinq nominations aux Golden Globes et des critiques très positives (une moyenne de 89% sur Rotten Tomatoes), le long métrage qui raconte le périple d'un homme qui veut retrouver sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves, doit pourtant faire face aux attaques de Spike Lee.

Réalisateur très engagé de Do the Right Thing, Jungle Fever et Malcolm X, Spike Lee a été interrogé par Vibe pour discuter du dernier film de Quentin Tarantino. Le cinéaste a expliqué qu'il ne voulait pas le voir : "Je ne peux pas en parler car je ne vais pas le voir. Je n'irai pas. Tout ce que je peux dire, c'est que c'est irrespectueux pour mes ancêtres de voir ce film. C'est la seule choses que je dirai. Je ne peux pas manquer de respect à mes ancêtres. Je ne peux pas le faire. C'est mon avis, je ne parle qu'en mon nom."

Des déclarations qui ne pouvaient pas tomber dans l'oreille d'un sourd, d'autant qu'elles ont été doublées par les mots de Spike Lee sur Twitter le 22 décembre : "L'esclavage en Amérique n'était pas un western spaghetti de Sergio Leone. C'était un holocauste. Mes ancêtres sont des esclaves. Volés d'Afrique. Je leur ferai honneur." Précisant qu'il s'agit de sa propre opinion, il retweete les commentaires de ceux qui estiment qu'il faut voir le film pour pouvoir tirer de telles conclusions. De son côté, Quentin Tarantino n'a jamais voulu se présenter comme un historien, et Inglourious Basterds et sa fin le prouvent bien. Il n'a pas réagi pour le moment à ces critiques.

Ce n'est pas la première fois que Spike Lee désapprouve le travail de Quentin Tarantino. Après la sortie de Jacky Brown en 1997, il lui avait reproché dans les colonnes du magazine Variety l'utilisation excessive du N-Word (soit nigger, traduit en français par "nègre") dans son long métrage : "Je ne suis pas contre ce mot et certaines personnes l'utilisent. Mais Quentin s'en est entiché. Qu'est-ce qu'il veut ? Devenir un homme noir émérite ? Je veux que Quentin Tarantino sache que tous les Afro-Américains ne pensent pas que ce mot est cool." Dans Django Unchained, le N-Word est utilisé à plus de cent reprises, de quoi bien énerver encore Spike Lee. Alors qu'il a dévoilé au mois d'octobre son documentaire sur Michael Jackson, Bad 25, il termine actuellement le remake d'Old Boy avec Josh Brolin, Elizabeth Olsen et Samuel L. Jackson. Ce dernier joue d'ailleurs dans Django Unchained et doit avoir de vives discussions sur le sujet avec son ami de longue date Spike Lee.

Django Unchained, en salles le 16 janvier

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel