Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dominique Besnehard : ''J'ai préféré mon métier à la sexualité''

60 ans, c'est l'heure des bilans. L'agent historique des stars, Dominique Besnehard, a décidé de le faire à travers un livre, une autobiographie coécrite avec Jean-Pierre Lavoignat, Casino d'hiver. Il y raconte son existence riche en rencontres et son amour pour les comédien(ne)s. À l'heure de la parution de son ouvrage, l'ami des stars devenu producteur cumule les interviews. Il parle souvent de Ségolène Royal, avouant avoir été d'autant plus blessé qu'il était amoureux d'elle, mais livre également ses plus tendres souvenirs avec les actrices, Nathalie Baye, Béatrice Dalle, ou ses "enfants" , désormais en couple, Sophie Marceau et Christophe Lambert. Dans Le Point et dans Elle, Dominique Besnehard aborde, entre autres, le sujet de son homosexualité.

Pour le magazine Elle, il se souvient de sa jeunesse : "Enfant, j'ai senti que j'aimais les garçons mais je ne savais même pas que j'étais homo. Je faisais semblant, dans les boums, j'avais des fiancées. Mon arrivée à Paris a été une délivrance. Ma chance est que, dans ces années de libération sexuelle, avant le sida, je suis allé une seule fois dans une boîte homo, ambiance backroom, avec Thierry Le Luron, et j'ai trouvé ça franchement effrayant."

"Je n'ai pas voulu faire semblant, j'aurais pu me marier avec une femme. J'ai eu du courage quand même. Ce n'était pas évident, à cette époque-là. [...] J'ai préféré mon métier à la sexualité. C'est peut-être pour ça que je suis vivant. J'ai tellement d'amis qui sont morts du sida... J'étais trop romantique pour avoir une rencontre de passage. L'idée de tomber amoureux, c'est plus joli", raconte Dominique Besnehard au Point. Il tient par ailleurs à insister sur une chose : "Je n'ai pas profité de mon statut. Aucun acteur ne pourra vous dire que j'ai dépassé les bornes. Je ne dis pas que je n'ai pas dragué, mais il n'y a pas un acteur sur la place de Paris qui vous dira : 'Il a essayé de me faire un deal, il m'a manqué de respect'."

Quand il s'agit de parler des femmes, Dominique Besnehard est en tout cas intarissable. Toujours au Point, il confesse avoir déjà fait l'amour avec une femme. Et s'il avait dû avoir un enfant, c'est avec Béatrice Dalle qu'il aurait choisi de le faire. Il explique qu'il l'aime profondément même si elle lui en a fait voir de toutes les couleurs : "Elle, je sais qu'elle aurait été une bonne mère. Et quand elle aurait été fantasque, je m'en serais occupé. Un jour, on se l'est dit." De lui, Nathalie Baye a dit un jour : "Tu nous regardes comme les autres hommes devraient nous regarder", rapporte-t-il lui-même. Et d'ajouter dans Elle : "Je ne suis pas dans un rapport de confidences avec les actrices, j'ai une relation virile. On a des rapports très francs, parfois durs."

Directeur de casting et agent de stars, Dominique Besnehard connaît les acteurs sur le bout des ongles. "Je me rends compte que beaucoup d'acteurs que j'ai découverts ont disparu", raconte-t-il dans Elle, soulignant la violence de ce métier. Et s'il parle beaucoup des comédiennes, toujours dans Elle, il dit de leurs homologues masculins : "Très peu d'acteurs m'ont quitté. Lambert Wilson, c'était de ma faute, je ne me suis pas bien occupé de lui. Je me suis trompé sur Bacri et Anconina à leurs débuts, je n'avais pas décelé leur potentiel. On s'est rattrapé depuis. Seul Jacques Dutronc a été dur avec moi. Trop cynique, trop moqueur, adepte des plaisanteries douteuses." (Elle magazine)

Retrouvez l'intégralité des interviews dans les magazines "Le Point" (27 février) et "Elle" (28 février).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Jessica Chastain : la rousse incendiaire met le feu sur la Croisette !
Hugh Jackman à Paris : il joue les touristes à la Tour Eiffel
Alain Delon, fier au bras de sa fille chérie Anouchka, pour monter les marches à Cannes
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel