Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emma de Caunes, sexuellement harcelée par Harvey Weinstein : "J'étais pétrifiée"

Emma De Caunes - Cérémonie de clôture du 63ème Festival International du Film de Cannes. Le 23 mai 2010
13 photos
Lancer le diaporama
Emma De Caunes - Cérémonie de clôture du 63ème Festival International du Film de Cannes. Le 23 mai 2010
L'actrice s'est exprimée pour la première fois sur cette traumatisante expérience.

Le 5 octobre, le New York Times révélait dans un long article détaillé que l'un des producteurs les plus puissants à Hollywood, Harvey Weinstein, avait harcelé ou sexuellement agressé de nombreuses femmes au cours de sa carrière, des faits qui se sont déroulés pour la plupart entre le début des années 1990 et l'année 2015. Eclaboussé par le scandale, l'homme de 65 ans a été limogé de sa propre société et s'est réfugié dans le silence après la parution d'un bref communiqué d'excuses.

Ce mardi 10 octobre, un nouvel article à charge a été publié par le New Yorker. Rédigé par Ronan Farrow, fils de Mia, celui-ci contient les témoignages inédits de nombreuses autres victimes. Encouragées par les précédentes confidences d'Ashley Judd et Rose McGowan (premières victimes qui ont été citées au coeur de l'article du New York Times), ces femmes sont toutes connues du grand public : Asia Argento, Mira Sorvino et Rosanna Arquette révèlent ainsi toutes avoir été victimes d'attouchements sexuels ou de harcèlement. Puis il y a le témoignage d'une actrice française, la première d'une liste qui s'allonge de jour en jour : il s'agit d'Emma de Caunes, victime d'exhibition sexuelle.

La comédienne de 41 ans raconte ainsi avoir rencontré Harvey Weinstein pour la première fois en mai 2010 lors du Festival de Cannes. Mais c'est quelques mois plus tard, à Paris, que le producteur hollywoodien a contacté la fille d'Antoine de Caunes pour l'inviter à un "déjeuner d'affaires" à l'hôtel Ritz. Lors de ce rendez-vous, Harvey Weinstein a directement proposé un "rôle féminin fort" à Emma de Caunes, assurant que le film serait prochainement tourné en France avec un "réalisateur important" et qu'il s'agissait de l'adaptation d'un livre dont il n'arrivait "plus à se souvenir du nom". "Mais le rôle est pour toi. J'ai le bouquin dans la chambre de ma suite", lui a-t-il dit.

C'était comme un chasseur face à un animal sauvage

A l'époque, Emma de Caunes animait La Musicale sur Canal+. Ce jour-là, elle était déjà en retard pour se rendre sur les plateaux de son émission alors qu'elle recevait Eminem et qu'elle devait préparer les questions de son interview. Face à la proposition d'Harvey Weinstein d'aller récupérer le livre, l'animatrice a d'abord tenté d'esquiver avant d'accepter.

En arrivant dans la chambre d'Harvey Weinstein, Emma de Caunes a reçu l'appel téléphonique d'un collègue et a décroché son combiné. Harvey Weinstein a profité de ce moment pour se retirer dans la salle de bain, laissant derrière lui la porte ouverte. L'actrice a supposé que le producteur était parti se laver les mains. "Lorsque j'ai raccroché, j'ai entendu l'eau couler sous la douche. Je me suis dit : 'Qu'est-ce qui se passe bordel, il prend une douche ?'", a-t-elle déclaré.

Un instant plus tard, Harvey Weinstein était de retour dans la chambre, "nu et avec une érection", écrit Ronan Farrow. "Que faites-vous ?", lui a demandé Emma de Caunes. Le producteur lui a alors demandé de s'allonger sur le lit, assurant que "plein d'autres femmes [avaient] fait ça avant". "J'étais pétrifiée. Mais je ne voulais pas lui montrer que j'étais pétrifiée, car je pouvais sentir que, plus je flippais, plus il était excité. C'était comme un chasseur face à un animal sauvage. La peur l'excite", a ajouté la star française. Après lui avoir annoncé qu'elle s'en allait, l'homme a paniqué en lui disant que "rien ne s'était passé". "C'est comme être dans film Disney", a-t-il étrangement ajouté. "Je l'ai regardé et je lui ai répondu – ça m'a demandé beaucoup de courage – mais j'ai répondu : 'J'ai toujours détesté les films Disney' et je suis partie. J'ai claqué la porte", s'est-elle remémoré.

Tout le monde à Hollywood est au courant

Après cette expérience traumatisante, Emma de Caunes est arrivée dans les studios Canal+ complètement "bouleversée", racontant à ses collègues ce qui venait de se produire. "Weinstein l'a appelée sans relâche au cours des heures qui ont suivi, lui offrant des cadeaux et lui répétant que rien n'était arrivé. (...) De Caunes s'est demandé ce qui aurait pu arriver à des femmes plus jeunes et plus vulnérables qu'elle dans la même situation", raconte Ronan Farrow. Emma de Caunes, âgée de 34 ans au moment des faits, a conclu son témoignage en affirmant qu'elle avait par la suite entendu des histoires similaires au sujet d'Harvey Weinstein. "Je sais que tout le monde, et je dis bien tout le monde, à Hollywood, est au courant. Il ne se cache même pas. La façon dont il agit, il y a tellement de gens impliqués et qui voient ce qui se passe. Mais tout le monde a trop peur pour dire quoi que ce soit", a-t-elle confié.

Réaction en chaîne des stars hollywoodiennes

Licencié de sa propre entreprise, le fondateur de Miramax et de la société de production The Weinstein Company s'est mis à dos ses plus proches collaborateurs ainsi que toutes les personnalités qu'il côtoyait dans le cadre de ses activités. Prises de court et choquées, plusieurs stars comme Meryl Streep ou Judi Dench se sont publiquement exprimées pour affirmer qu'elles ignoraient tout du vrai visage d'Harvey Weinstein. D'autres célébrités scandalisées comme Kate Winslet, Glenn Close et Jessica Chastain ont admis avoir entendu des rumeurs persistantes durant de nombreuses années. "J'ai été prévenue dès le départ. Les rumeurs étaient partout. Le nier revient à créer un environnement où ce genre de choses peut se reproduire", a écrit cette dernière sur Twitter. Enfin, George Clooney a jugé ce comportement "indéfendable", tandis que Jennifer Lawrence a salué le courage des victimes. "Mes pensées vont à toutes les femmes qui ont été touchées par ces grossières actions. Je veux les remercier pour avoir eu le courage d'en parler", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
Emma Watson : la jolie poupée débarque avec son "gang" à Cannes !
Di Caprio : le Roi Léo découvre Versailles