Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emma Watson et la menace de photos d'elle nue : Un fake qui a fait le buzz...

Le 20 septembre dernier, Emma Watson livrait à la tribune de l'ONU un discours poignant et très juste sur l'égalité des sexes. Si de nombreux observateurs ont salué son engagement, les anti-féministes n'ont pas tardé à cracher leur venin. Dans la foulée de son discours, la star britannique, ex-héroïne de la franchise Harry Potter, s'est retrouvée menacée par les utilisateurs anonymes de 4Chan de voir des photos intimes d'elle nue publiées sur la Toile. Un compte à rebours avait même été mis en ligne sur un site intitulé emmayouarenext ("Emma, tu es la prochaine"), informant l'internaute que le vendredi à minuit, une mauvaise surprise attendrait la jeune femme de 24 ans.

Sur le forum 4Chan, où les photos de stars leakées débarquent quotidiennement sans aucune censure ni représailles, sont publiés des commentaires odieux à l'égard de l'actrice féministe. "C'est pour de vrai, et ça se passera ce week-end. Cette salope féministe va révéler au monde qu'elle est autant une pute que n'importe quelle autre femme", pouvait-on lire. Dans le même temps, on croise sur Twitter, une fausse couverture de magazine annonçant la mort d'Emma Watson... De quoi donner la nausée.

Sauf qu'on apprend aujourd'hui que tout cela serait faux. Le site où figurait le compte à rebours renvoie désormais vers une agence de marketing, Rantic. Celle-ci assure avoir réalisé un gros coup de pub en faveur de la cause féministe, en ayant interpellé, à l'en croire, 48 millions de visiteurs depuis sa mise en ligne. Plus bas, une courte lettre destinée à Barack Obama le somme d'agir, assurant "qu'Internet doit être censuré". Rantic explique au passage que l'agence de webmarketing a été recrutée par des agents de célébrités afin de mettre en lumière "ce problème écoeurant", avec, derrière le propos, la féroce volonté de faire fermer 4Chan définitivement.

Seulement voilà, selon Business Insider, cette nouvelle info sur Rantic serait également fake. Le site évoque un hoax, terme utilisé dans le milieu du web pour qualifier un mensonge ultracrédible monté de toutes pièces. Selon eux, Rantic n'est pas référencé sur la Toile, et l'agence cacherait en réalité un gang de spammers, qui agit surtout sous l'identité de SocialVEVO. Un canular informatique, dont l'objectif reste pour le moins flou, même si l'idée de fermer 4Chan – alors que d'autres photos intimes, dont celles de Jenny McCarthy, ont été dévoilées hier – devrait être partagée par bon nombre d'internautes.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel