Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emmanuelle Seigner dit "non merci" aux Oscars qui ont exclu Roman Polanski

Emmanuelle Seigner monte au créneau. Invitée à devenir l'un de nouveaux membres de l'Académie des Oscars, l'actrice a publiquement rejeté cette proposition dans une lettre ouverte publiée dans le "JDD". Elle y dénonce l'hypocrisie de l'industrie alors que son mari Roman Polanski a été lui-même exclu de l'Académie en mai dernier.

Emmanuelle Seigner affiche une nouvelle fois son soutien indéfectible à son mari, Roman Polanski. Dans une lettre parue dimanche 8 juillet 2018 dans le JDD, l'actrice de 52 ans rejette vivement l'invitation à rejoindre l'Académie des Oscars pour devenir votante. Invitée à devenir membre au côté de plusieurs autres personnalités internationales, la star française a choisi de dire "non merci !" afin de protester contre l'exclusion de son époux, mis à la porte de l'Académie le 3 mai dernier.

À lire aussi

"L'Académie américaine des arts et des sciences du cinéma me propose de la rejoindre, en compagnie d'autres actrices, au nom d'une féminisation par ailleurs nécessaire. (...) Féministe, je le suis depuis toujours, mais comment puis-je faire semblant d'ignorer que l'Académie, il y a quelques semaines, a mis à la porte mon mari, Roman Polanski, pour satisfaire l'air du temps. La même Académie l'avait récompensé de l'Oscar du meilleur réalisateur pour Le Pianiste en 2003. Curieuse amnésie !", commence Emmanuelle Seigner.

Entre le prestige professionnel et l'amour, la comédienne a évidemment fait son choix. Mariée depuis 1989 à Roman Polanski, le père de ses deux enfants (Morgane, 25 ans et Elvis, 20 ans), Emmanuelle Seigner décrit une "proposition injurieuse" et "une insupportable hypocrisie". "C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase de ma relative discrétion. Vous m'offensez alors que vous prétendez vouloir protéger les femmes", poursuit-elle, avant d'évoquer l'épisode de Zurich lorsque son mari avait été arrêté.

On voudrait aujourd'hui que je me désolidarise de lui ?

Roman Polanski est accusé d'avoir drogué puis violé une adolescente de 13 ans, Samantha Geimer, en 1977. A l'époque, il avait admis une relation sexuelle, après que les deux autres chefs d'accusation plus graves ont été abandonnés, puis avait été emprisonné un peu plus d'un mois en Californie. En 2009, il avait passé deux mois de détention en Suisse sur la base d'un mandat d'arrêt international lancé par la justice américaine qui le considère comme un fugitif depuis son départ pour la France en 1978. Entre 2010 et 2017, il a été accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes, des faits qu'il conteste.

"On le décrit depuis son emprisonnement en Suisse comme le pervers qu'il n'a jamais été. Je suis la seule à pouvoir témoigner à quel point il regrette ce qui s'est passé il y a quarante ans. Et pourtant, je suis démunie lorsque la presse publie à son sujet des infamies, des témoignages mensongers, parle de femmes qui auraient été violées mais ne portent jamais plainte. (...) Samantha Geimer, sa seule et unique victime, demande depuis des années le classement de l'affaire, mais les juges et les médias refusent obstinément de l'entendre. Elle a accueilli avec indignation l'exclusion de Roman de l'Académie des Oscars", poursuit Emmanuelle Seigner.

L'actrice continue sa lettre en citant les "personnages féminins inoubliables" qui ont été créés par Roman Polanski au cinéma et interprétés par de nombreuses actrices, de Sharon Tate à Catherine Deneuve, en passant par Mia Farrow et Sigourney Weaver. "Et l'Académie des Oscars voudrait que je me désolidarise de cet homme ? Les artistes n'échappent pas à la justice ordinaire, bien sûr. A condition qu'elle ne devienne pas une justice d'exception, qu'elle ne viole pas sa parole et ses propres principes. Ce qui a été le cas à Los Angeles en 1977 après un premier séjour en prison qui devait être sa peine. Aujourd'hui, Roman a purgé plus que le maximum de la peine encourue pour la faute commise", écrit-elle.

Elle conclut : "Je comprends qu'il y ait un sérieux doute sur la justice des hommes. (...) Parfois, je croise son regard blessé. Parfois, il me stupéfie par sa douce fureur de vivre. Il n'y a que la vérité et ces mots que je viens d'écrire qui puissent apaiser ma douleur. Quant aux membres de l'Académie des Oscars, je n'ai qu'une chose à leur dire : vous n'aurez pas la femme que je suis."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Carlos dans "Le Sens de l'effort" (M6) le 19 février 2019.
Laurence Boccolini se livre à propos de son hospitalisation et de sa perte de poids au micro de "Purepeople.com" en marge de la conférence de presse de l'émission "Big Bounce Battle", qu'elle coanime avec Christophe Beaugrand sur TF1.
Dernières images de Charles Aznavour sur France 2, le 7 avril 2019.
Julien Bert parle de sa condamnation dans "Crimes et faits divers", le 14 mai 2019, sur NRJ12
Manon Marsault et Julien Tanti en interview pour "Purepeople" - 13 février 2019
Vos 5 miss préférées, par Purepeople, 2018.
Laeticia Hallyday a publié une vidéo avec Johnny Hallyday, sur Instagram, le 1er avril 2019, à l'occasion de l'anniversaire de son amie Christina. La vidéo a été tournée le 1er avril 2017.
Nagui raconte son incident en avion, le 19 janvier 2019 dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2.
Alix des "Marseillais" parle de ses opérations de chirurgie esthétique - 13 février 2019, Purepeople
Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel