Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Enora Malagré lynchée après son interview de Pharrell Williams : Sa réponse !

10 photos
Lancer le diaporama

Habituée aux critiques sur la Toile depuis qu'elle a été mise en lumière dans Touche pas à mon poste, Enora Malagré ne pouvait pas s'attendre à se faire lyncher comme elle l'a été hier, mercredi 26 février, après son interview de Pharrell Williams. Massacrée par les internautes et par les professionnels du monde de la presse, Enora a répondu dans son émission sur Virgin Radio, Enora le soir.

"L'interview de Pharrell Williams par Enora, un désastre", "Enora a tué le journalisme musical", "Juste une chose : si vous pouviez arrêter de mettre 'Enora' et 'journalisme' dans le même tweet ça ferait plaisir. Merci bien", "Le drame de ces célébrités vivant dans la crainte permanente d'être interviewées par Enora Malagré", "J'envisage de montrer l'interview de Pharrell par Enora Malagré à mon équipe pour leur lister tout ce qu'il ne faut pas faire en interview"... Les internautes n'ont pas été tendres avec la chroniqueuse de TPMP et animatrice d'Enora le soir. La presse non plus.

Il faut dire que l'interview du grand Pharrell Williams par Enora Malagré était quelque peu surréaliste. Tape sur l'épaule, voix aguicheuse et phrases déjà cultes comme le désormais célèbre "On est dans une chambre d'hôtel très moelleuse et très confortable"... Si l'interview semblait n'avoir pas été préparée, on imagine toutefois mal la jeune femme aller interviewer le chanteur de 40 ans les mains dans les poches. Enora était-elle trop stressée face à l'interprète du tube Happy ? Si elle a demandé à supprimer la vidéo de son interview sur le compte YouTube de Virgin, elle assume tout de même ce moment malgré l'échec.

"Je me suis pris une déferlante sur la tronche à propos de cette interview de Pharrell, je veux vous remercier ! Grâce à ça, l'interview a buzzé", a-t-elle lâché hier sur les ondes de Virgin Radio. Pas sûr que ses explications fassent remonter sa cote de popularité. Elle assume néanmoins avoir demandé de retirer la vidéo. Pourquoi ? "Tout ça, ça peut me faire de la peine. Ça devenait un petit peu absurde", a-t-elle confié, hilare. Ce ton aguicheur et ces poses lascives tant critiqués par les internautes, elle les assume également : "J'ai voulu faire une interview à la cool. Avec du second degré quand je lui dis 'ça va, bébé', c'est comme ça que j'appelle tout le monde ! Je voulais faire un truc un peu décontracté. Ça n'a pas fait rire les gens, ça n'a pas marché, je suis désolée."

Visiblement touchée par les critiques assassines, la fidèle chroniqueuse de Cyril Hanouna dans TPMP a tenu à se justifier, assurant qu'à l'inverse de tous, l'équipe de Pharrell Williams, elle, avait adoré l'interview. Aux côtés de Stéphane Bak, elle a ainsi déclaré : "En attendant, cette interview a tellement marché et a tellement plu à Pharrell Williams que les attachés de presse nous ont félicités donc finalement, cela n'a pas déplu à tout le monde. Je suis désolée si ma façon d'interviewer Pharrell Williams a choqué. Quoi que je fasse... C'est de bonne guerre, puisque je passe mon temps à critiquer les gens dans Touche pas à mon poste sur D8." Mais en est-elle vraiment convaincue ?

Afin de clore le débat, la Bretonne a lâché, avant de lancer un titre exclusif de Pharrell : "Déchaînez-vous, ça glisse sur moi ! Et sachez que ça me fait presque plaisir. On parle de moi, je trouve ça très mignon, merci les copains !" Espérons donc pour elle que cela continue de "glisser", car la jeune femme de 33 ans pourrait bien finir par craquer...

"Il y a encore des moments où je me fais broyer. Y a eu l'affaire du doigt que j'ai fait à l'antenne, tu peux pas savoir ce que j'ai pris dans la gueule. Je me suis fait complètement bouffer par ces histoires, j'ai été trop exposée. Faut que je fasse un peu plus attention à moi...", confiait-elle il y a quelques jours encore à Technikart.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel