Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Enrico Macias : Sa lourde condamnation ''n'a aucun sens'', une enquête en France

Mercredi dernier, la justice luxembourgeoise condamnait Enrico Macias à payer 30 millions d'euros à une filiale luxembourgeoise de la banque islandaise Landsbanki. Une décision qui "fait rire" le chanteur qui avait contracté un prêt de 35 millions d'euros auprès de cet établissement en 2007 avant que ce dernier ne fasse faillite peu de temps après.

Une décision "absurde"

L'affaire remonte à 2007 donc, quand Enrico Macias et sa femme aujourd'hui décédée contractent un prêt de 35 millions d'euros auprès de cette banque. Les époux mettent en garantie deux de leurs demeures, dont la villa de Saint-Tropez, et encaissent 9 millions d'euros, quand le reste est placé sur des contrats d'assurance vie de la banque, conformément aux termes du prêt. Un an plus tard, la banque fait faillite. Au Luxembourg, une première action judiciaire est engagée par le liquidateur de la banque qui souhaite récupéré les sommes prêtées. C'est sur ce volet judiciaire qu'a été condamné Enrico Macias, qui a décidé de faire appel.

"J'avoue qu'en apprenant la nouvelle, sur le coup, j'ai un peu paniqué, confie-t-il au Parisien. Puis j'ai appelé mes avocats qui m'ont rassuré. Cette décision n'a aucun sens et n'est pas exécutoire en France. Bien entendu, nous allons la contester." Même son de cloche chez son avocat, Me Edouard de Lamaze, qui fulmine face à cette décision incompréhensible. "C'est absurde : c'est comme si les liquidateurs de Bernard Madoff demandaient à ses victimes de rendre l'argent qu'elles lui avaient confié. Cette décision est un réflexe nationaliste d'un tribunal envers une banque locale", ajoute l'avocat.

Enrico Macias assure lui n'avoir "jamais été sollicité". Il n'a ainsi pu présenter ses arguments et juge cette décision "unilatérale". Il explique n'avoir jamais touché l'intégralité de la somme qu'on lui réclame, puisqu'une partie a été placée sur les contrats d'assurance vie de la banque luxembourgeoise... Et Enrico Macias va même plus loin : "Je n'ai pas peur de dire que je soupçonne la justice luxembourgeoise d'être de connivence avec cette banque."

La banque poursuivie en France

Si l'avocat de Landsbanki assure que les prêts "étaient tout à fait sains, et les emprunteurs informés du risque qu'ils prenaient", une procédure judiciaire est pourtant en cours en France au pôle financier de Paris.

Le juge d'instruction Van Ruymbeke qui mène l'enquête soupçonne les prêts octroyés par la banque d'avoir financer des investissements spéculatifs toxiques. La banque a ainsi été mise en examen pour escroquerie, ainsi que trois de ses cadres commerciaux chargés de démarcher des clients en France, et s'est vue imposer le paiement d'une caution de 50 millions d'euros, contestée par le liquidateur mais confirmée par la Cour de cassation. "Jusqu'ici, l'instruction me donne raison : la banque est mise en examen pour escroquerie, et ses créances ont été saisies. Tout indique que cette enquête ira à son terme et me reconnaîtra comme victime", souligne Enrico Macias.

Et le chanteur français n'est pas le seul à avoir été victime de la banque. En France, ce sont pas moins de 70 plaignants qui se sont joints à la plainte d'Enrico Macias. En Europe, principalement en Espagne et au Portugal, ils seraient plus de 400 à avoir été les victimes de la faillite de Landsbanki. Avec, indique le Parisien, dans la plupart des cas, un arrangement à l'amiable avec le liquidateur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Matthieu Delormeau effrayé depuis son coming-out - "TPMP", 10 janvier 2019
Iris Mittenaere en interview pour "Purepeople", octobre 2018
Claire de "Mariés au premier regard 3" - extrait de l'épisode du 25 février 2019, sur M6
Fabienne Carat répond aux rumeurs dans "Touche pas à mon poste" le 17 octobre 2018 sur C8.
Marie Christine dans "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2. Le 9 novembre 2018. Elle a battu le record mondial de longévité dans un jeu télévisé.
Laury Thilleman révèle comment elle a séduit son chéri Juan sur le plateau des "Terriens du samedi", le 1er décembre 2018 sur C8.
Marc-Olivier Fogiel invité dans "C à vous" vendredi 12 octobre 2018
Joyce Jonathan évoque ses rapports avec Kev Adams dans l'émission "Touche pas à mon poste" sur C8. Le 10 octobre 2018.
Découvrez notre interview "Vener" de Florent Peyre et Emilie Caen, stars de la nouvelle série d'M6 "Papa ou maman". Le jeudi à partir de 21h.
Un candidat avoue s'être fait passer pour Nagui - "Tout le monde veut prendre sa place", samedi 9 février 2019, sur France 2
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel