Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Euro de natation : Lacourt toujours... pour l'or, avant la bataille des ténors !

"Que d'eau, que d'eau !", s'exclamait MacMahon contemplant les dégâts de la crue de la Garonne. "Que d'or, que d'or !", nous font exulter les nageurs français aux championnats d'Europe de natation de Budapest, en Hongrie. Comme Mac Mahon : ils y sont, ils y restent.

En tête du classement des nations mercredi soir avec 8 médailles dont 3 du métal le plus précieux, la délégation tricolore a mis à profit jeudi ses opportunités d'alourdir la vitrine sous le poids des breloques.

Certes, une grande déception venait tout d'abord, du côté de Camille Muffat : on avait beau lui prédire une journée dorée, la Niçoise, après l'échec du relais féminin 4x100 plus tôt dans la semaine, a laissé filer les breloques dans la finale du 200m 4 nages. Derrière la Hongroise Katinka Hosszu, victorieuse en 2'10"09, la médaillée de bronze des championnats d'Europe 2008 a craqué dans la dernière partie de son effort et échoué à la 4e place, en 2'12"04 - Lara Grangeon, l'autre Française en lice, arrive 6e en 2'14"25.

L'une pleure, l'autre rit : sa copine du relais, Ophélie-Cyrielle Etienne, s'est en revanche surpassée pour s'octroyer l'argent sur 800m, nageant en 8'24"00 (explosant son record personnel) dans le sillage de la Danoise Lotte Friis, sacrée en 8'23"27. Pour le bronze, c'est une vieille connaissance qui a touché 99 centièmes après la Française : l'Italienne Federica Pellegrini.

Muffat et Etienne, destins croisés : à nouveau associées en fin de journée pour le relais 4x200, elles ont, avec Coralie Balmy et Margaux Farrell, pris leur revanche du 4x100. Cette fois, les sirènes tricolores sont en argent, en 7'52"69, à 20 tout petits centièmes des Hongroises, en or avec un chrono de 7'52"49. Rageant !

Du côté des hommes, la sensation est venue de Camille Lacourt : après son triomphe magnifique sur 100m dos, sublimé par le doublé réalisé par son compatriote Jérémy Stravius, médaillé d'argent, la torpille du CNM a laissé intact le record du monde du Britannique Liam Tancock pour trois malheureux centièmes mais s'est octroyé sans souffrir la moindre contestation un deuxième titre européen. En 24"07, il a atomisé la finale du 50m dos. Revoyez sa course ci-dessus !

Hugues Duboscq, pour sa part, a augmenté sa panoplie : après l'argent sur 100m brasse, le double médaillé de bronze des JO de Pékin s'est offert le bronze sur 200m brasse. Le compagnon de chambrée du néo-champion d'Europe du 1500m Sébastien Rouault a nagé son 200m en 2'11"03, derrière le duel entre le Hongrois Daniel Gyurta et le Norvégien Alexander Dale Oen. Duboscq réalise ainsi un doublé 100-200 totalement identique à... celui réalisé à l'Euro 2008 !

A suivre : Alain Bernard et William Meynard, tous deux qualifiés pour la finale la plus attendue : celle du 100m, vendredi.

Jeudi soir, la France continue de dominer les débats continentaux, avec 12 médailles, dont 4 en or.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel