Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fanny Ardant : ''Être grand-mère me donne la niaque''

Fanny Ardant est un personnnage impressionnant : sa carrière faite de films aussi cultes que magnifiques, sa voix envoûtante et son charisme fascinant. L'actrice de 65 ans n'en est pas pour autant enfermée dans sa tour d'ivoire du septième art, elle se veut libre et naturelle. La preuve avec son interview accordée à Paris Match dans laquelle elle prouve qu'elle n'a pas peur des mots ni de ce qu'elle est.

Elle n'aime pas les hommages, César d'honneur et autres commémorations. Elle a une sainte horreur des décorations de Noël, du repas et des cadeaux, préférant un bon dîner en famille en toute simplicité, avec ses proches. Fanny Ardant est heureuse de se retrouver comme chef de clan, de réunir ses filles – Lumir (39 ans), fille de Dominique Leverd, Joséphine (31 ans), de François Truffaut et Baladine (née le 24 avril 1989), de Fabio Conversi – et ses petits enfants, ceux qu'elle ne voit jamais de l'année.

Maman de trois filles, elle aurait aimé avoir un fils qui l'emmène sur sa moto. Qu'importe, elle a un petit-fils et une petite-fille, Swann et Manon : "Être grand-mère me donne la niaque. En compagnie des petits, je peux faire l'idiote, rien ne sera retenu contre moi." Elle les emmène à l'Opéra et si c'est ennuyeux, ils s'éclipsent. "Je leur apprends qu'il ne faut pas avoir peur", raconte cette mamie débordante d'amour. Comme dans le film Chic ! dont elle est l'héroïne, elle refuse de suivre les règles imposées par d'autres et s'amuse de tout. Par exemple, dans un parking, seule, elle joue les folles pour ne pas qu'on la dérange voire qu'on l'agresse : "On n'attaque pas les folles, justement. Trop compliqué."

Très attachée à ses parents partis brutalement, à François Truffaut et à tant d'autres qui ne sont plus là, elle avoue avoir été très malheureuse : "Je le suis toujours un peu, mais le malheur m'a adoucie, m'a rendue plus tolérante."

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Paris Match du 17 décembre

Bande-annonce du film Chic ! en salles le 7 janvier 2015
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel