Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Fifty Shades of Grey ridiculisé : La bande-annonce vérité qui fait mal !

8 photos
Lancer le diaporama

Pour sa centième vidéo, Screen Junkies a réservé un de ses fameux Honest Trailers à l'adaptation de Fifty Shades of Grey. Après avoir passé en revue des sagas telles que Twilight, Pirates des Caraïbes ou Harry Potter, raillé des films cultes comme Fight Club, Forrest Gump, Jurassic Park ou encore Titanic, la célèbre pastille signe sa centième avec Cinquante nuances de Grey. Le but est simple : dire la vérité aux spectateurs, pointer les défauts du film avec humour et jouer avec le second degré.

Au menu de ce "trailer honnête", une inévitable comparaison avec la franchise Twilight (l'un des boucs-émissaires favoris des Honest Trailers) avec laquelle les points communs abondent. Pointant du doigt l'aspect "fan fiction de Twilight" signée par une écrivaine sortie de nulle part et qui notait ses idées sur son Blackberry, la bande-annonce met également face à face les personnages de Bella Swan (Kristen Stewart) et Anastasia Steele (Dakota Johnson), plus proches qu'il n'y paraît.

Le trailer-vérité devient plus drôle encore lorsqu'il tente de dresser le portrait du "mystérieux Christian 'Edward, Cullen' Grey, un mystérieux milliardaire à la tête d'une mystérieuse multinationale qui est mystérieusement capable de fonctionner". Le personnage campé par le séduisant Jamie Dornan est vu comme "un sociopathe" patron d'une boîte à succès "alors qu'il n'en fout pas une" et qui préfère "stalker" des jeunes filles. "Mais qu'est-ce qu'on en a à faire quand on a face à nous ces superbes abdos que voilà... et ces Audi... et ce très sympathique appartement ?"

Quant au contenu sulfureux du film, il est également ridiculisé. "Heureusement que tout l'érotisme du roman est là, nous dit la vidéo. Les emails, les textos, les contrats, les négociations, les accords de non-divulgation... et la position du missionnaire." Mais fort heureusement, maigre consolation, le film de Sam Taylor-Johnson nous dispense des piètres répliques et lignes du roman originel signé E. L. James, à mourir de rire tant elles paraissent incongrues, surfaites voire gênantes.

À quelques jours de la sortie en DVD de Cinquante nuances de Grey, cet Honest Trailer tombe à pic, alors que les deux suites, Cinquante nuances plus sombres (Fifty Shades Darker, prévue pour le 10 février 2017) et Cinquante nuances plus claires (Fifty Shades Freed, sortie le 9 février 2018), ont été officiellement annoncées avec le mari d'E. L. James au scénario. Le site CinemaBlend croit savoir que la fin alternative promise dans le Blu-ray du 50 Shades of Grey nous en dira davantage sur ce qui se passe après la scène finale (les portes de l'ascenseur se referme sur Anastasia victime d'un chagrin d'amour et quittant un Christian incapable d'aimer).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel