Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Florence Schaal contre attaque !

Florence Schaal
2 photos
Lancer le diaporama

Aujourd'hui, sur le plateau de l'Edition Spéciale de Canal +, Bruce Toussaint est revenu sur le licenciement de Florence Schaal. Comme nous vous l'annoncions ce matin, la reporter, qui officie depuis 30 ans sur la chaîne privée, s'est donc vu licenciée pour faute grave suite à la diffusion le 8 août, de la fausse information, sur l'antenne de TF1, concernant l'annonce de la mort du petit Louis.

Après avoir rencontré le DRH pour un entretien préalable, et suite à l'enquête interne effectuée par les dirigeants de la chaîne, il a été décidé que la faute était exclusivement attribuée à la journaliste. Florence Schaal, qui a déclaré à l'AFP : "Il est évident que je sers de bouc-émissaire, seule explication logique au caractère disproportionné de cette sanction", va attaquer TF1 !

En effet, comme tout licenciement pour faute grave, les indemnités versées à tout salarié, quel que soit son statut et les années de présence, ne permet que de toucher un dédommagement du mois en cours et des congés payés. Ce qui veut dire que malgré ses 30 années d'exercice, la journaliste ne pourra obtenir aucune indemnité !

Florence Schaal devrait donc, dans les jours à venir, saisir le Tribunal des Prud'hommes, au motif d'un licenciement 'sans cause réelle et sérieuse'.

Aujourd'hui, la SDJ (Société des Journalistes), a estimé que ce licenciement représentait "une sanction disproportionnée".

Il semble certain, que la décision du CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel), de convoquer les dirigeants de TF1 (qui leur ont clairement signifié une série de dysfonctionnements à la rédaction en chef du Journal de 20h), va apporter de l'eau au moulin de la journaliste.

En effet, si le CSA tance de cette façon la direction de la chaîne, bien qu'on ne puisse totalement excuser la journaliste de cette très malencontreuse annonce, on peut penser qu'elle n'est pas la seule responsable !

Affaire à suivre devant les tribunaux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Rebecca et sa belle-mère Sandrine dans "Les Reines du shopping" (M6) la semaine du 21 janvier 2019.
Extrait de l'émission Je t'aime, etc. sur France 2 le 22 janvier 2019
Interview de Tiffany (Mariés au premier regard) pour Purepeople.com. Janvier 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel