Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

FOCUS : 'Les fils et filles de' ont envahi le showbiz !

Catherine Deneuve et sa fille Chiara Mastroianni
58 photos
Lancer le diaporama
Catherine Deneuve et sa fille Chiara Mastroianni

Si le milieu des grandes entreprises voit perdurer un système quasi dynastique où la gestion des affaires passe de père en fils et ce, sur plusieurs générations, le showbiz n'échappe pas non plus au phénomène. Les fils et filles de chanteurs, acteurs, musiciens ou encore présentateurs vedettes bénéficient bien souvent de la notoriété de leur(s) parent(s) et évitent ainsi de galérer pendant des années dans les couloirs des castings. Néanmoins, une fois le cap des auditions franchi, les voilà confrontés au public et le plus dur reste à faire : prouver qu'ils ont du talent et qu'ils méritent leur place. Retour sur ceux que l'on nomme désormais les "FFD" (Fils et Filles De, ndlr).

Si le piston existe dans tous les milieux professionnels, le coup de pouce de papa, maman ou tantine a vraiment des chances de ne pas passer inaperçu dans le secteur très fermé des strass et des paillettes. Et d'autant plus si le poste convoité vous propulse sur le devant de la scène. Car qui aurait parlé de Charlotte Gainsbourg si elle était devenue une attachée de presse dans l'édition musicale ou d'Eva Green si celle-ci avait embrassé une carrière de chargée de casting ? Il n'est pas sûr et certain que la vox populi aurait jeté la pierre aux chanteurs Serge Gainsbourg et Jane Birkin ou à l'actrice Marlène Jobert pour avoir mis le pied de leur progéniture à l'étrier.

Mais Charlotte comme Eva ont décidé de s'épanouir sous le feu des projecteurs et du coup la question de leur légitimité pointe aussi le bout de son nez. Certains diront qu'étant donné que les enfants de stars baignent depuis tout petit dans le milieu du show-business, il est logique de les voir occuper aujourd'hui les têtes d'affiche. Pourtant certains de ces FFD bénéficient de passe-droits et autres facilités qui leur permettent de couper l'herbe sous le pied de nombreux artistes qui cherchent également à percer. Les FFD décrochent, eux, plus facilement des auditions, ils sont reçus avec plus d'attention et souvent, ils savent à qui s'adresser pour gagner du temps. Et si les portes s'ouvrent davantage c'est avant tout grâce à leur nom de famille - qui ne fait pas tout.

Quelques FFD diront malgré tout que dans cette jungle artistique, il n'est pas aisé de se faire un prénom. Imaginez alors quelle est la difficulté de ces anonymes qui tentent de se faire à la fois un prénom et un nom. Beaucoup finissent par mettre tous leurs espoirs dans une télé-réalité façon Star Academy pour imposer leur prénom avant leur nom.

Mais être un FFD ne suffit pas pour connaître le succès. Le travail, la persévérance et le talent restent des qualités non négligeables dont ont fait preuve les chanteurs David Hallyday, Thomas Dutronc ou encore Matthieu Chedid. Ce dernier avant de remplir les salles de concert, de vendre des milliers d'albums ou de collaborer avec la charmante Vanessa Paradis, (elle-même nièce de l'acteur Didier Pain) a d'abord été guitariste professionnel. Le jeune homme est resté dans l'ombre pour apprendre les bases du métier et réfléchir à sa propre démarche artistique. C'est ainsi qu'il a proposé et imposé le personnage "M" avec qui il a réalisé trois albums à succès. La transition s'est faite en douceur et désormais, l'artiste peut récupérer son patronyme au complet et même s'offrir le luxe de travailler avec son père sur la comédie musicale Le soldat rose sans que cela ne suscite la moindre critique. Certaines mauvaises langues diraient même que c'est finalement Louis Chedid, le père, qui aujourd'hui bénéficie de l'image ultra populaire de son fils...

En tout cas, il est vrai que certains parents célèbres n'hésitent pas à utiliser la notoriété de leurs enfants ! Le chanteur Lionel Richie par exemple a mis en scène sa fille (adoptive) Nicole Richie, dans l'un de ses clips. A l'époque, la jeune femme, connue grâce au programme de télé-réalité The Simple Life avec Paris Hilton, avait perdu énormément de poids. Devenue incontournable aux yeux du public, Nicole Richie l'est devenue aussi pour aider papa à vendre ses disques.

Parfois, un FFD permet aussi de perpétuer l'image et la notoriété d'un parent trop tôt disparu. On ne peut s'empêcher ainsi de penser très fort à l'immense Romy Schneider en regardant jouer et évoluer la charmante Sarah Biasini. Dans un autre registre, le jeune et doux Sean Lennon, qui s'est illustré récemment dans un duo avec M, un autre fils de, rappelle le couple que formait le leader des Beatles avec la controversée Yoko Ono.

Dans le milieu de la politique - qui fait véritablement partie de la planète people - les responsabilités de l'Etat ne sont certes pas transmis de père en fils mais disons qu'il est plus facile pour les FFD de figurer sur les listes électorales... et en bonne place. Jean Sarkozy, par exemple, souhaitait s'orienter vers une carrière d'acteur (il était pressenti pour jouer dans la pièce de théâtre Oscar dont le casting final a été remporté notamment par deux autres FFD à savoir Davy Sardou, fils de Michel et par Sophie Tapie, fille de Bernard). Et étrangement, c'est vers la politique que le jeune homme a décidé de prendre racine. Lors des élections cantonales des 9 et 16 mars, il a décroché le titre de conseiller général des Hauts-de-Seine pour le canton de Neuilly-sur-Seine Sud ! Rappelons que son père qui est aujourd'hui en charge des plus hautes responsabilités de l'Etat, a été pendant de nombreuses années maire de Neuilly-sur-Seine.

Et en politique, Jean Sarkozy n'est pas le seul à avoir bénéficié de l'expérience de ses parents. Martine Aubry a emboîté le pas de son père Jacques Delors qui fut ministre de l'Economie et des Finances de 1981 à 1984. Elle fut ministre de l'Emploi et de la Solidarité en 1997 et elle est aujourd'hui la maire de Lille depuis 2001.

Qu'il s'agisse d'Emmanuelle Béart (fille de Guy), de Tori Spelling (fille d'Aaron), Laura Smet (fille de Nathalie Baye et de Johnny Hallyday) ou encore d'Arthur Jugnot (fils de Gérard), le plus important n'est pas de savoir qui ils sont mais bien ce qu'ils font. Et s'ils sont doués alors pourquoi se priver de saluer le travail de Stella McCartney, (fille de Paul) les performances de Chiara Mastroianni (fille de Catherine Deneuve et de Marcello) ou de Sean Lennon (fils de John) ?

Toutefois, être fils ou fille de n'est pas toujours une sinécure. Grandir dans l'ombre d'un parent célèbre peut même se révéler être un véritable traumatisme, surtout si l'on a choisi le même métier. Julie et Guillaume Depardieu, fille et fils de Gérard, en savent quelque chose ! Ils ont à de nombreuses reprises évoqué le lourd fardeau que d'être l'enfant d'une telle star nationale, à la fois excessive et étouffante. De la même façon, Anthony Delon vient de publier un ouvrage, Le premier maillon, dans lequel il évoque son enfance, dans l'ombre d'un père à la fois absent et trop présent. Toutefois, cela n'a pas empêché ces trois FFD de se lancer dans une carrière cinématographique... avec succès !

Et comme le gène du talent n'existe pas (oui, oui, les scientifiques l'ont prouvé), il faut bien admettre que les FFD qui réussissent, y parviennent aussi grâce à eux-mêmes ! Joakim Noah n'a sûrement pas été recruté par l'équipe de basket des Chicago Bulls parce que son père est un champion de tennis... Dans le cas contraire, la société a vraiment un souci à se faire !

Aurélya Bilard

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Charlotte Gainsbourg sexy en mini-jupe flashy, l'actrice affiche un corps de rêve