Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Francis Montesinos : Le créateur espagnol accusé d'abus sexuels sur mineurs

Des podiums de la Fashion Week à... la prison. Voilà la trajectoire que risque peut-être de prendre le créateur de mode espagnol Francis Montesinos, accusé d'abus sexuel sur deux personnes mineures, dont une âgée de 7 ans seulement selon El Mundo. Convoqué devant un juge à Valence aujourd'hui, mercredi 4 juin, le styliste de 59 ans a toutefois été laissé en liberté en attendant les résultats de l'enquête...

"Calmez-vous, calmez-vous... j'aimerais partir". Voilà les seuls mots de Francis Montesinos à sa sortie du tribunal, où il a été entendu de 9h10 à 13h, devant les nombreux journalistes l'ayant attendu. Pas un commentaire sur la sombre affaire pour laquelle il a été convoqué par le Tribunal Supérieur de Justice. Ce dernier venait alors de le laisser en liberté en lui imposant toutefois de ne pas s'approcher des deux plaignantes.

Cette affaire avait débuté il y a quelques semaines avec la plainte pour abus sexuel d'une personne mineure contre Francis Montesinos. L'enquête avait alors mené vers un délinquant déjà incarcéré puis au styliste. A l'heure actuelle la police, qui a effectué une perquisition à son domicile, ne sait pas exactement quel est le degré d'implication du créateur, mais celui-ci nie catégoriquement les faits, évoquant une vengeance à son égard. "Il y a des gens très mal intentionnés", a-t-il déclaré, trouvant les accusations "hallucinantes".

Né à Lliria (Valence) en 1950, Francis Montesinos avait reçu la médaille du mérite des Beaux-Arts en 2006. Personnalité phare de la mode espagnole et incontournable de la Fashion Week de Madrid, il avait confié que sa maison avait des difficultés financières lors de la dernière édition.

Il reste innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à la fin de cette affaire judiciaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel