Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Frédéric Diefenthal amoureux : Face à sa chérie, il se souvient d'une casserole

27 photos
Lancer le diaporama
Frédéric Diefenthal et autres invités à la première d'Un peu, beaucoup, aveuglément à Paris le 4 mai 2015.

Séparée de Gwendoline Hamon, son épouse depuis 2004 et la mère de son fils Gabriel (10 ans), Frédéric Diefenthal a déjà tourné la page et retrouvé l'amour. Le printemps donnant des ailes, l'ex-star de Taxi a profité de la première d'Un peu, beaucoup, aveuglément pour poser avec sa nouvelle chérie.

Arrivés main dans la main, les deux tourtereaux ont posé furtivement devant les photographes, avant que l'acteur nous confie, sous les yeux de sa belle blonde élancée, une délicieuse anecdote sur son ami Clovis Cornillac (lequel dévoilait ce soir-là devant ses plus proches amis, sa première réalisation). "Avec Clovis, on s'est croisé pour la première fois dans une boîte de nuit avec des tenues un peu spéciales..." Mais encore ? "J'étais en travesti, et lui était très musclé en débardeur, tatoué. Il était très beau", glisse-t-il en rigolant, évoquant bien sûr Une affaire privée, un film de Guillaume Nicloux dans lequel les deux hommes tenaient des rôles secondaires.

Non loin de Frédéric Diefenthal, d'autres camarades de Clovis Cornillac ont répondu présents. Édouard Montoute est de la partie (qui, outre l'acteur, se souvient du "super cigare" offert après la première de Karnaval en 1998), non loin d'Ary Abittan qui semble avoir profité d'un break sur le tournage en Belgique des Visiteurs 3 pour lequel il nous "réserve des surprises". Heureux comme un gosse, il avoue avoir eu l'impression de "rentrer dans le cinéma, avec des films [qu'il voyait] il y a vingt ans" au moment de débuter le tournage de ce troisième opus. Il évoque un souvenir connu à propos de Clovis Cornillac, avec qui il a tourné dans La Grande Boucle mais qu'il considère avant tout comme "un très grand acteur de théâtre, populaire et très talentueux" : "Brice de Nice avec ce grand pied qui a fait mourir de rire mes enfants."

Michel Hazanavicius, qui a lui aussi décidé un jour de passer à la réalisation, était là, sans Bérénice Bejo mais accompagné de ses deux filles aînées, Simone (16 ans) et Fantine (11 ans), fruits d'une précédente union avec la réalisatrice Virginie Lovisone. Il avoue avoir été "ré-impressionné" par son ami dans Une affaire privée. Lorsqu'on lui demande s'il aurait été bon conseiller pour un acteur passant à la réalisation, le réalisateur d'OSS 117 répond sans hésiter : "Il est né dedans, il est dans le milieu depuis bien trop longtemps, jamais je ne lui aurais donné de conseils."

Zinedine Soualem, Shirley Bousquet, Abel Jafri, Robin Renucci ou encore Eric Antoine étaient également dans l'assistance. La belle Marie Kremer a posé au bras de son mari Bruno Debrandt, alors que Reem Kherici était seule, armée de son sourire ravageur. La pétillante Laurence Arné (L'amour, c'est mieux à deux), tout comme Axelle Laffont ont aussi découvert le film et applaudi l'équipe de Clovis Cornillac, forcément touché devant pareil accueil et sous les yeux de sa femme Lilou Fogli, coscénariste et actrice du film.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel