Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Frédéric Mitterrand : "Je suis certain que Macron n'est pas gay"

Portrait de Frédéric Mitterrand à Paris le 13 octobre 2016.
15 photos
Lancer le diaporama
Portrait de Frédéric Mitterrand à Paris le 13 octobre 2016.
L'ancien ministre a son avis sur la question.

Ex-ministre de la Culture sous l'égide de François Fillon, visage influent de la politique et bien sûr neveu de l'ancien président socialiste, Frédéric Mitterrand connaît bien le milieu dans lequel il vit. En pleine élection présidentielle, l'homme de 69 ans livre les secrets de jeunesse de son oncle dans un roman (Le Pays de l'innocence, le 11 mai chez Robert Laffont) et en profite pour donner son avis sur quelques grands visages du paysage politique actuel, dont... Emmanuel Macron.

Interrogé par Gala (numéro du 26 avril 2017) sur le fait qu'il a un jour confié avoir trouvé le candidat d'En marche ! séduisant, il avoue voir en l'ancien ministre de l'Économie et des Finances "un beau bosse brillant à la Kennedy". "Tout le monde l'a rencontré, sauf moi. Il doit me trouver trop sulfureux pour m'approcher", ajoute-t-il. L'homme politique, qui fut aussi animateur-producteur et écrivain, a également rebondi sur les rumeurs infondées d'homosexualité concernant Emmanuel Macron. "Je suis certain que Macron n'est pas gay, contrairement aux bruits qui ont couru", assure Frédéric Mitterrand, avant d'ajouter, amusé : "Mais Mathieu Gallet, qui a été mon directeur de cabinet à la Culture, doit être fier qu'on lui ait prêté une liaison avec lui."

J'aime cette histoire d'amour

Loquace, Frédéric Mitterrand s'est également épanché sur l'histoire d'amour entre le candidat à l'Élysée et sa femme Brigitte, de vingt-quatre ans son aînée. "J'aime cette histoire d'amour, avoue-t-il. J'y vois la revanche de l'affaire Gabrielle Russier, cette professeur qui s'était suicidée en attendant son jugement à la suite de sa liaison avec un jeune élève. Cette histoire est restée dans l'inconscient collectif comme une sorte d'injustice. Le film français qui a eu le plus grand succès en 1971 était Mourir d'aimer, inspiré de ce fait divers. Je suis sûr que la sympathie qu'on éprouve pour Brigitte Macron vient de là."

Nul doute qu'Emmanuel Macron appréciera le soutien de Frédéric Mitterrand, d'autant que le candidat a été touché par la disparition de l'une de ses plus fidèles militantes, Tamara Callot, morte à quelques heures du premier tour. "Tamara, c'était notre rayon de soleil du comité En marche ! de Dreux", a déclaré Tassadit Houd à L'Écho républicain. La porte-parole d'Emmanuel Macron a confié que la jeune femme de 30 ans "a fait toute la campagne" et que "c'est elle qui aurait dû être au bureau de vote de Paul-Bert, ce dimanche". Mis au fait du drame – elle a perdu la vie dans un accident de la route –, Emmanuel Macron aurait contacté le père de la jeune femme pour lui présenter ses condoléances. Nul ne sait si le candidat d'En marche ! sera aux obsèques de Tamara Callot qui se déroulent aujourd'hui à 10h15 en l'église Sainte-Thérèse de Dreux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Kristen Stewart et Robert Pattinson : bain de foule en amoureux à Paris
Brad et Angelina, dernière montée des marches en amoureux
Kim Kardashian et Kanye West : leur folle virée au volant d'un bolide