Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Geneviève de Fontenay, déçue, tire sa révérence : "On ne parle plus que de sexe"

8 photos
Lancer le diaporama
La Dame au Chapeau a décidé de faire ses adieux aux concours de beauté.

Entre les concours de beauté et Geneviève de Fontenay, c'est (bientôt) fini.

À 83 ans, Geneviève de Fontenay est la mère de Miss France. Si aujourd'hui le concours évolue entre les mains, douées, de Sylvie Tellier, directrice générale de la société Miss France, GdF a toujours les pieds dans les concours de beauté, avec Miss Prestige national. Mais plus pour longtemps.

À lire aussi

On ne parle plus que de sexe

Elle assure que cela n'a rien à voir avec l'âge. Pourtant, elle envisage de "tourner la page des Miss", après l'élection de Miss Prestige national, le 16 janvier prochain, en Alsace. Au Parisien, elle s'explique : "Ce n'est plus mon monde. On a de plus en plus de mal à avoir des candidates. Zahia égérie de Lagerfeld, Rihanna de Dior... Christian Dior doit se retourner dans sa tombe. Quand je vois les pubs, les photos dans les magazines, on ne parle plus que de sexe." Elle évoque également quelques trahisons, "des coups de canif dans le règlement" qu'elle n'a pas aimés.

Après avoir claqué la porte de Miss France en 2010, la Dame au Chapeau s'apprête donc à tirer sa révérence. Chose qu'elle tient absolument à faire de son vivant. "Soixante ans de miss, ça commence à faire, révèle-t-elle. Je préfère partir de mon vivant plutôt que dans ma caisse." En amont de son départ, qui risque de faire du bruit, elle a annoncé ne pas vouloir participer aux élections régionales. Naturellement, Geneviève ne disparaîtra pas aussi rapidement de la circulation - elle est toujours aussi convoitée par les salons de mariage et autres festivités.

Je ne vais pas me plaindre

Elle tirera en revanche un trait sur son salaire pour Miss Prestige national. Rappelons qu'elle déclarait au sujet de sa situation financière à Aujourd'hui en France, il y a quelques mois : "Sur trente élections régionales, j'en ai fait dix-neuf. J'ai gagné 19 000 euros. Je touche 1 000 euros à chaque soirée." Ajoutant : "Je ne vais pas me plaindre. Je touche une retraite, et mon fils Xavier, qui avait vendu la marque Miss France à Endemol, m'a laissé quelque chose pour mes vieux jours." Des vieux jours tranquilles donc.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel